rire

HISTORIQUE

logo1

Les ZABAS BOYS , un peu d’histoire.

Mais d’abord pourquoi ce nom Zabas boys et qui est donc ce ZABA dont il est question ?

Ce nom de ZABA’BOYS fait référence au plus anciens des anciens de l’époque : David ZABALETA (très longtemps surnommé ZABA).
David ZABALETA(1910-1992) père de Pierre Zabaleta et grand-père de Dominique Brune, arrive à Niort au printemps 1944 doté d’une carte de visite sportive impressionnante sous les couleurs de l’Aviron Bayonnais, le grand club de son cœur où il a débuté à l’âge de 15 ans et dont il rejoint l’équipe Première à 17 ans :

zab ab 2

-     2 titres de Champion de France (1934 et 1943)

Extrait d’une chanson créée pour les champions de France 1934 :

Partout on le redoute

Notre jeune « hidalgo »

Qui, seul, mit en déroute            

Le « Racing » parigot…

Pour l’adresse et l’audace

Des « drops » qu’elle botta,zab ab

Honneur à « ta godasse »

David Zabaleta.

-     1 fois finaliste et 2 fois demi-finaliste du championnat de France

-     1 fois vainqueur du Challenge Yves du Manoir (10 mai 1936 contre Perpignan)

Plusieurs sélections en Côte Basque-Béarn ne consacrent pas pleinement les qualités d’un jour d’exception dont tous les spécialistes pensaient, à l’époque, qu’il avait sa place en équipe de France.

Une naturalisation tardive (basque espagnol) et un court passage chez les « treize » (saison 1938-1939) expliquent ce qui reste une anomalie et une injustice sportive.                                                       

Educateur né, David ZABALETA met sa passion au service du Stade Niortais et s’investit pleinement dans la tâche qu’il considère prioritaire : la formation des jeunes qui constitueront le « vivier » des équipes seniors complétées par des recrutements extérieurs judicieux.
En 6 ans, il amène le Stade Niortais en Division Nationale (1ère division) lui faisant gravir 4 échelons, de Promotion à Nationale (1944 à 1950).
Il dirige ensuite l’équipe de nationale pendant 8 années entre 1951 et 1960.
Il s’occupe ensuite des Juniors qu’il conduit (après avoir battu l’Aviron Bayonnais en 16ème de finale !!!) en quart de finale de la Coupe Frantz REICHEL lors de la saison 1961-1962.
Il entraîne St Jean d’Angély de 1967 à 1969, et en 3 saisons, conduit ce club en 3ème division
Puis il revient entraîneur des Niortais au début de la saison 1970-1971, ramène le club en 2ème division en 9 mois de travail et emmène l’équipe jusqu’en demi-finale du Championnat de France de 3ème division.
Il finit sa carrière au Stade Niortais comme conseiller technique
Il fit son jubilé en mai 1975, 3 mois avant le décès de son fils Michel, lui-même entraîneur pendant quelques saisons

1971.509 01 reduite Demi finale contre Fleurance

Parlons à présent des anciens :

Au stade niortais, la culture des anciens existe depuis longtemps, preuve de l’attachement des joueurs aux couleurs rouge et blanche et au rugby. Cela permettait  de prolonger le bonheur de toucher ce ballon, de  vivre  encore de grandes envolées même si celles-ci étaient souvent moins grandes et moins rapides mais surtout de rester proche du club. Bien-sûr cela permettait aussi à chaque retrouvaille de pouvoir rejouer pour la énième fois la même partie, évoquer ce geste maladroit qui a coûté la victoire ou alors cette action d’éclat qui a transcendé les tribunes… Et plus de cent ans après c’est toujours pareil!

Voici en quelques photos, un résumé de cette passion commune à toutes ces générations qui  ne nous quitte jamais quel que soit notre âge, qui nous fait nous retrouver chaque fois avec autant de plaisir et de ferveur au sein de notre club de cœur : le stade niortais.

C’est lors du cinquantenaire du stade en 1956 que l’on trouve retrouve la première trace d’une équipe d’anciens :

1957.517 02 Cinquantaire du stade

Puis en 1961 et 1962 l’équipe se structure et a vraiment belle allure !

1961.500 01 Vétérans du Stade

1961.500 02 Vétérans du Stade

 

Les anciens sont toujours actifs en 1967 :

1967.000 02.2 reduite Les vétérans

Ils furent même venir « Monsieur » Jean Gachassin pour jouer avec eux en 1970 :

1970.1000 02 Anciens et Jean Gachassin

1970.1000 09 Anciens et Jean Gachassin

Toujours prêts en 1975 pour le jubilé de David Zabaleta

1975.510 03 Tract Jubilé Papa

1975.510 04 Jubilé

En 1979 les anciens répondent encore présents :

1979.500 01 Equipe du Stade

En 1981 certains fidèles comme Noël Rimbaud, Francis Soulet ou Pierre Zabaleta, le fils de David entre autres décident de fonder officiellement  l’association des anciens joueurs. C’est à cette occasion que le nom fut choisi parmi plusieurs noms proposés en hommage aux services rendus au club pendant près de trente ans.  Les Zabas boys sont nés.

Les revoilà en 1983 pour une rencontre amicale à Chauray

1983.000 02 Au Stade

1983.000 03 Au Stade

Les 10 ans de l’association fut fêtée comme il se doit en 1991 avec la sélection du moment :

les anciens en 1991

Et le bureau au grand complet. Combien de générations réunies sur cette photo ? C’est ça les anciens !

bureau des anciens 1991

Et déjà cette année-là la philosophie de l’association était claire avec la fameuse devise des anciens :

lettre aux annonceurs 1991

Les anciens lors du tournoi UFAR de La Teste en 1994

1994.000 02 Amicale des anciens

 

 

Ou en 2001 lors du tournoi de Cenon où l’équipe côtoya les anciens du grand Boucau :

2001 tournoi de Cenon

 

Et encore en 2012 pour les 100 ans du club de Surgères avec Jean-Pierre Elissalde en renfort:

100 ans surgeres juin 1012

 

En 2011 lors d'un séjour chez notre ami Marc Gauthier à Perpignan

perpignan



Les années passent,  les présidents se sont succédés mais l'association est toujours restée dynamique. Elle a beaucoup évolué en accueillant pas seulement des anciens joueurs mais aussi des passionnés de tous horizons qui viennent simplement partager le temps d’un entrainement leur amour du rugby et gouter à la fameuse convivialité de notre sport. Nous pouvons nous targuer d’être un des clubs d’anciens les plus actifs de la région avec plus de 130 adhérents et même si les matches sont de plus en plus difficiles à trouver faute de combattants valides ou d’adversaires dans nos tranches d’âges, nous aimons toujours nous retrouver  lors d’un grand  we entre vieux une fois par an dans un coin de France. Par contre les anciens gardent toujours le même but, celui d'aider en priorité notre école de rugby  mais aussi  participer à la vie du club en s'occupant des entrées ou en tenant le club house lorsque le besoin s’en fait sentir.

Voilà une photo des anciens sur la dune du Pyla qui représente un peu l’esprit de grande famille des anciens.

20120608 we anciens Arcachon 555

L’association ZABASBOYS est incontournable de la vie rugbystique du Stade Niortais. Elle relie les différentes générations et maintient la tradition orale des événements passés au Stade. Elle est la mémoire du stade.
Alors un grand merci à tous les adhérents, qui de Niort ou des quatres coins de France continuent de participer afin que l’association vive toujours. David Zabaleta serait fier !

Longue vie à elle  et longue vie au stade Niortais !
Vive le rugby

N’oubliez pas la devise des anciens : « Ami tu es, ami tu resteras »

 

VISITES depuis octobre 2014

8.png7.png2.png8.png1.png
Aujourd'hui82
Cette semaine220
Ce mois2399
Total87281