rire

ECHOS STADISTES n°13 2016-2017

ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES    (N° 13)

SAISON 2016 - 2017

UN FINAL EN BEAUTE

 

Pour la dernière levée de la phase régulière, le Stade Niortais Rugby n’avait aucune pression. Le challenge que les joueurs s’étaient fixés avant de se rendre à Gennevilliers consistait à conserver leur dynamique de victoires. Rémi LESCAMEL, co-entraineur, confirme que « l’objectif est rempli et bien rempli. Mais il faut rester impeccable jusqu’au bout. Pour ce dernier match de poule sans enjeu pour nous, il convient de rester dans l’esprit d’une continuité entre la fin de cette phase de classement et le début de la deuxième phase qualificative ». Certains cadres comme Ignacio Contardi, Romain Chauvet, les deux sud-africains Christiaan Erasmus et Jean Claude Fourie sont donc au repos, ce qui va permettre à des jeunes niortais d’avoir du temps de jeu.

Mission accomplie pour des garçons du cru comme Jules Cousin, Enguerran Gaubert, Timothé Digout, Antoine Larcher, Rémy Pelloquin, Jérémy Toraud, Paul Rassinoux…. Ce qui prouve que la formation niortaise porte ses fruits. Après un début de match en faveur des banlieusards parisiens, les Stadistes ont su réagir pour glaner une quatorzième victoire sur le score net de 27 à 18. « Partis très tôt ce matin (dimanche matin), nous étions encore dans le bus au coup d’envoi. Notre réveil avant la mi-temps a permis de gérer par la suite la rencontre. Ce succès est important pour ce qui suit et nous projette maintenant vers les phases finales contre une nouvelle équipe de la région parisienne ».

En effet, le vainqueur du barrage de la poule 1 entre Clamart et Drancy sera le prochain adversaire du Stade Niortais en seizièmes de finale (match aller le 23 Avril 2017 et le retour à Espinassou le 30 Avril 2017). Cap vers la Fédérale 1….

LES FUTURS ADVERSAIRES à DRANCY en 16e de finale

L’équipe de Drancy a terminé à la quatrième place de la poule 1 avec un total de 51 points pour 11 victoires, 1 match-nul et 6 défaites. Le tout bonifié avec 5 points supplémentaires et un goal average particulier à +134 points. Les deux victoires les plus prestigieuses sont celles glanées à Clamart 19 à 12 et sur le premier Suresnes 7 à 3 qui est le fait d’armes de la saison.

Les banlieusards parisiens se sont vus vainqueurs à 5 reprises loin de leur base avec 1 nul pour seulement 2 revers sur leurs terres.

Clamart classé 5e de la même poule a vaincu à 10 reprises pour 8 défaites et totalise 47 points avec 7 points de bonus et un bilan de -13 au goal average particulier. 3 défaites à domicile ont été compensées par 4 succès à l’extérieur.

Pour ce barrage, au match aller, Clamart reste maître à domicile avec un tout petit écart 20 à 18 laissant à Drancy le gain du bonus défensif. Huit jours plus tard, Drancy prend sa revanche sur un score plus large 25 à 16. Avec 5 points terrain contre 4 à son adversaire, c’est donc Drancy qui poursuit son chemin et recevra le Stade Niortais Rugby le 23 Avril  2017 avant de venir à Espinassou le 30 Avril 2017. Prenez rendez-vous….

 LA RESERVE NON QUALIFIEE 

Faute de combattants suite à des absences et à des blessures contractées à l’entrainement par des joueurs de la première ligne la veille du dernier déplacement, la Réserve niortaise a été contrainte de déclarer forfait. Ainsi le proche avenir au bénéfice d’une quatrième place qualificative devait l’opposer à l’ogre Suresnes, invaincu depuis le début du championnat avec des scores fleuves.

Malheureusement, la méconnaissance du règlement (Titre III Art. 342.1 page 138 avant dernier alinéa pour les curieux) a surpris tout le staff et les dirigeants niortais puisque ce forfait survenu dans les deux dernières journées de classement interdit toute qualification en phase finale. La saison se voit donc terminée quelque peu avant l’heure, les instances fédérales n’ayant pas donné d’avis favorable à la requête formulée par le Stade Niortais. Quelle frustration pour nos jeunes joueurs qui ont bataillé toute la saison pour mériter cette qualification sans suite….

 

L’AVENIR DU STADE NIORTAIS

CHEZ LES MOINS DE 18 ANS

Après Fabien MELLA et Marius BALBY, retenus en sélection Taddéi U 17, d’autres récipiendaires connaissent des distinctions. Romain BALEY, Victor DEBART et Raphaël MANDRET sont qualifiés au sein d’une sélection régionale pour participer au Tournoi « L’Amical des 6 Nations » à Cadaujac. Ils seront accompagnés par un de leur entraîneur, Stanislas MOUSSEAU, qui fait parti de l’encadrement technique de cette équipe.

D’autres éléments de cette section niortaise sont à l’honneur :

  • - Paul RETHY est retenu au sein de la sélection régionale de rugby à VII ;
  • - Silviu STZAICU intègre l’équipe roumaine des Moins de 18 Ans pour disputer le championnat d’Europe qui s’est déroulé du 7 au 16 Avril 2017 en Bretagne (la France avec César BAUDIN championne d’Europe au détriment de la Géorgie);
  • - Tom PAJOT, Romain BALEY, Paul BRONDEAU, Maxime BONIN et Martin TROUVE ont renforcé la réserve du Stade Niortais dans son championnat.

Malgré des résultats en demi-teinte durant toute la saison, la qualité de l’effectif est bien présente pour assurer dans un proche avenir une relève et pour intégrer le groupe Séniors.

De leurs côtés, les Moins de 16 Ans stadistes, premiers de poule et qualifiés pour la suite de leur championnat Teulières A, attendent encore de connaître leur adversaire désigné pour les seizièmes de finale.

CHEZ LES MOINS DE 14 ANS

14 éléments de cette catégorie du Stade Niortais Rugby sont sélectionnés pour représenter les Deux Sèvres lors d’un tournoi face à la Vienne et à la Charente Maritime durant les vacances de Pâques, le 28 Avril 2017 à Espinassou. Parmi eux des noms ont une résonnance déjà bien connue dans un passé pas si éloigné pour les plus fervents supporters niortais : Lenaïc BARBOUX, Cléo COTIN, Roméo COURREE, Robin LEGEREAU, Mathieu MOUSSET, Mac Elouan MUTUNGWA, Axel NEAUX, Hugo RAISON, Steven REGNIER, Benjamin RUSSEIL, Simon TAPIN, Lilian MOREAU, David CAPELA et Baptiste LARROUY.

LES JEUNES DE L’ECOLE DE RUGBY

Les petites têtes blondes de l’Ecole de Rugby sont depuis quelques week-end sur tous les fronts. La Rochelle et dernièrement La Tremblade ont été leurs destinations avec de très bons classements à la clé.

Si les moins de 16 Ans représente une pépite au sein du club (premier de poule avec une seule défaite concédée), les plus jeunes sont très prometteurs. Ainsi les Moins de 8 Ans (deuxième année) ont terminé à une très belle seconde place du Challenge Louis Vacher à La Rochelle.

Après une phase d’entrainement 8 jours plus tôt en terre poitevine au cours duquel ils ont dominé tous leurs adversaires (Chauray, Saint Maixent, Poitiers, la Vallée Pictave), ils ont franchi un palier face des équipes d’un autre calibre. Sur la plaine Colette Besson en phase de poule, ils sont vainqueurs de Poitiers  (6 essais à 0), de Brive (4 à 2) et de La Rochelle 2 (7 à 1). Tout y passe au niveau de la mise en application des fondamentaux (placages, déblayages, passes) les qualifiants de favoris.

Premiers au nombre d’essais inscrits et de victoires en cette matinée, ils se qualifient pour évoluer sur le terrain des professionnels, le stade Deflandre. Le quart de finale est une formalité face à Angoulême (6 à 0), tout comme la demie finale contre Nantes (6 à 1). Mais voilà que se profile à l’horizon La Rochelle 1, soit une opposition entre les deux meilleures équipes du challenge. L’attente fut longue et nos jeunes stadistes se déconcentrent. Ils s’inclinent donc en finale 5 à 1. Tous s’accordent à reconnaître qu’ils ont pris un énorme plaisir qui a réussi à prendre le dessus sur la déception, les finales étant faites pour être gagnée. A la remise des coupes, ils se classent malgré tout devant Massy, Nantes, Brive, Mouguerre, Angoulême et bien d’autres…

Dans le cadre de ce même challenge, les Moins de 10 Ans terminent 6e derrière Massy, La Rochelle 1, Montauban, Marans et Brive. Les Moins de 12 Ans n’accèdent qu’à une très moyenne 11e place. Au classement par club, l’Ecole de Rugby du SNR arrive au pied du podium pour le trophée général comme pour celui de l’offensif, soit 4e derrière Massy, La Rochelle et Brive.

Le samedi suivant, cette fois à La Tremblade, toujours chez  les Moins de 8 Ans, cette fois avec une équipe mixe entre 1ere et 2e années, les jeunes niortais sont pris à froid par une solide équipe de Cognac qui sera le vainqueur final, sur le score sec de 5 essais à 0. Mais rapidement, ils réagissent et enchaînent avec 3 victoires successives.

L’après-midi débute comme la matinée par une courte défaite cette fois contre Marans (2 essais à 1). Mais lors de la phase de classement, ils arrivent à décrocher une très belle 3e place en dominant en dernier match l’équipe de La Rochelle (mixte également).

Mais lors de cette journée, la surprise vient des Moins de 10 Ans qui sortent vainqueurs du tournoi. Leurs résultats positifs s’enchaînent contre La Rochelle (1 essai à 0), Rochefort (2 à 0), La Couronne (2 à 1) et Marans (4 à 0). La suite, après le pique-nique, est consacrée aux phases finales, soit une victoire contre les locaux de La Tremblade (3 à 0), puis face à Aigrefeuille (5 à 1) et Puilboreau balayé sur le même score. Les Niortais retrouvent donc La Rochelle en finale et comme le matin dominent les Jaunes et Noirs 1 essai à 0 pour ramener la coupe à Espinassou.

Les garçons ont développé une grosse solidarité défensive avec seulement 3 essais encaissés. Toutefois, de ces bons résultats, il ressort malgré tout des secteurs de jeu à travailler tels que la touche et le déblayage. A parier que cela ne va pas tarder à s’acquérir…leurs éducateurs vont s’y employer en perspective des futures échéances.

LES FEMININES CHAMPIONNES GRAND OUEST

Lors de la dernière journée de leur championnat, les Dragonnes en Moins de 18 Ans battent Poitiers 37 à 5, Nantes 27 à 5 et Rochefort 40 à 10. Par contre elles subissent deux défaites contre Chinon 10 à 5 et Le Mans 27 à 19.

Néanmoins, elles atteignent leur but avec la conservation de la deuxième place au classement général sur l’ensemble de la compétition et leur première participation. La bonne nouvelle, la confirmation de la qualification des Niortaises, ne s’est pas faite attendre longtemps. Elles intègrent les finales Elites et Espoirs à VII en U18 Féminines Grand Ouest programmée le 9 Avril 2017 à La Ferté Bernard.

Au bénéfice de leur place de dauphines, elles sont positionnées dans la poule Espoirs avec les équipes de Quimper, Romorantin, Melle, Le Mans Pontlieue et Gien, soit quelques nouvelles équipes et de belles joutes à venir.

Samedi 8 Avril, levée à 6 :30 pour un départ à 7 :30 pour 10 Dragonnes très décidées d’en découdre pour ramener quelque chose de cette longue journée. Juste à l’heure sur le pré de la Ferté Bernard, l’échauffement est sérieux après un petit encas très vite avalé. La première rencontre lance de la plus belle des manières les débats, victoire face à Gien 14 à 10. Puis elles enchaînent sur trois succès assez facile et grâce à une défense très solide contre Melle (22 à 0), Le Mans (25 à 0) et enfin Chartres (49 à 7). Tout le monde se dit alors que rien ne peut leur arriver…mais pour le dernier match de ce tournoi final, elles se doivent de demeurer très lucides. Au final, face à leurs homologues bretonnes de Quimper, elles courent dans tous les sens et scorent jusqu’à ne plus compter les points tellement la victoire se dessine au fil des minutes.

Les voilà donc Championnes Espoirs Grand Ouest 2017 au terme de leur première saison en compétition. Dès la remise de la coupe, les Niortaises entament alors « la chasse à l’ours », leur chanson préférée, pour fêter ce titre qui va surement en appeler d’autres.

La section féminine en Moins de 15 Ans  n’est pas en reste au niveau départemental. Lors d’un stage préparatoire au tournoi Jean Lloza de Flers (compétition en support pour la détection du pôle Espoirs de Rennes les 22 et 23 Avril 2017), la sélection du comité Poitou Charentes doit se dessiner. Trois jeunes filles stadistes sont finalement retenues pour la suite de la préparation sur le plan régional en stage de sélection le 8 Avril 2017 à La Rochelle : Emma Bonnet, Coline Boussie Ropero et Calista Grégoire. Bravo à elles….

LA SECTION FAUTEUIL

La dernière journée de son championnat prouve aux membres de la section Rugby Fauteuil du SNR que le chemin est encore long pour atteindre le niveau de Nationale 2. Opposé à ce qui se fait de mieux sur le plan tactique, les Niortais, pourtant très appliqués et vaillants, tombent à deux reprises face à Panazol 56 à 17 et 51 à 19.

Restent à venir les rencontres de Nationale 3, les 6 et 7 Mai 2017 à Niort, à organiser à travers une belle fête à la salle du Grand Feu pour clore cette saison 2016-2017.

 

                                                     Rugbystiquement, en attendant la suite….                                                                                           

                                                                                           Eric Massounie

VISITES depuis octobre 2014

1.png0.png1.png3.png1.png4.png
Aujourd'hui159
Cette semaine374
Ce mois1903
Total101314