rire

ECHOS STADISTES n°5 2016-2017

ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES    (N° 5)

SAISON 2016 - 2017

COUP D’ARRET A RENNES

Fort de son succès bonifié sur Orléans et surtout sur la base de la manière manifestée face à cette victoire, les Niortais affichent de la confiance pour aller défier les Etudiants du Rennes EC en nocturne un samedi soir. Comme le reconnaissait les entraîneurs, le premier défi sera de se familiariser avec ces nouvelles conditions de jeu.

Sur place, menés 20 à 11 à la mi-temps, les Stadistes n’ont pas su inverser la tendance au cours du second acte. Ils subissent de fait une seconde défaite 29 à 25 ramenant du Sud Bretagne un simple point de bonus défensif qui leur permet de conserver une place de premier à égalité avec Gennevilliers et sous la menace de Chartres à 2 longueurs avec un match en moins.

« Nous sommes forcément déçus surtout par le contenu de notre prestation. Nous nous battons nous-même en ne respectant pas de nouveau les consignes. Face à une équipe de qualité, cela ne pardonne pas. Il nous appartient d’afficher un visage différent et à fournir un travail plus accompli sur l’investissement », avance Rémi LESCAMEL. Son collègue Sébastien MOREL ne fait que confirmer. « Dans l’engagement et la stratégie, cela n’a pas répondu à notre attente ».

Un des acteurs niortais, Dorian FAYS reconnait que « malgré un final volontaire, nous avons trop subi avant que nous réagissions. Rennes a su nous mettre la pression afin de nous compliquer la tâche. Nous aurions pu franchir l’obstacle rennais. Ne nous cachons pas derrière les conditions climatiques ». Il se projette maintenant trois semaines plus tard à cause de la prochaine exemption (forfait de Montluçon). « Nous sommes maintenant dans l’obligation de se refaire lors du dernier bloc de trois matchs. Mais il n’y aura rien de facile à Chartres, au Rheu et en recevant Gennevilliers. Aujourd’hui, c’est un avertissement sans trop de frais. Notre avenir est loin d’être compromis par rapport aux objectifs ».

LA REACTION ATTENDUE

Huit jours plus tard sans jouer, le Stade Niortais Rugby rétrograde au classement pour occuper une troisième place avec 16 points (ex aequo avec Orléans) à 4 longueurs du leader Gennevilliers et à 2 de Chartres le prochain adversaire.

Sans le cacher, c’est donc avec un peu de pression que les Niortais entament un triptyque avant la trêve de Nöel. Soit un triangle des …Bermudes (nous y reviendrons ci-dessous) dans lequel les pilotes Rémi et Sébastien aux commandes de la carlingue stadiste ne doivent pas se perdre avec leurs passagers !!!!

Pour Rémi LESCAMEL, l’équipe de Chartres est un « premier morceau à déguster. Pour rentrer dans les clous, il nous faut réaliser un coup là-bas. Pour cela, il est indispensable de corriger les défauts rencontrés en Bretagne. Discipline et bons choix de jeu seront les ingrédients premiers. Il nous appartient de faire gonfler notre total de points. Une troisième défaite nous placerait sous la barre de nos ambitions. A contrario, une quatrième victoire nous repositionnerait de façon favorable ».

C’est donc chose faite avec la bonne performance réussie à Chartres, succès 25 à 11 au terme d’un match plein ce qui a pour effet de rassurer tout le monde sur les capacités à bien voyager pour des Niortais sérieux et appliqués. « Nous avons fait le boulot », souligne Rémi LESCAMEL, seul aux commandes du groupe en l’absence de Sébastien MOREL. « Nous nous étions dit les choses qui frappent avant le match. Nous nous déplacions avec la ferme idée de ramener les quatre points. Ce résultat ne constitue donc pas pour nous une surprise ».

Le Stade Niortais Rugby retrouve sa place de premier en compagnie de Gennevilliers et d’Orléans avec 20 points (tous les 3 avec 6 matchs disputés). Tout le monde attend maintenant une confirmation dimanche prochain au Rheu avant de recevoir Gennevilliers le 27 Novembre 2016.

A CHARTRES SANS SEBASTIEN

En complément des absences conjuguées des sélectionnés que sont le Néerlandais DE HAAN, l’Espagnol Ignacio CONTARDI et le Tunisien Abbes KHERFANI, le Stade Niortais s’est rendu à Chartres sans l’alter égo de Rémi ….Sébastien MOREL.

Avec l’accord du président Jean Pierre MARTIN, ce dernier a été sollicité pour encadrer le « Team Classic » qui participe au Tournoi World Rugby. Il s’agit d’une compétition annuelle qui intéresse les anciens internationaux de plus de 33 ans.

Ainsi, Sébastien a saisi l’opportunité d’entrainer des garçons comme Sadourny, Bernat-Salles, N’Tamack, Roumat, Hueber, etc… soit autant de noms connus dans le monde du rugby international. Il pourra côtoyer ainsi d’anciens sélectionnés australiens, néo-zélandais, africains du sud, argentins, canadiens, américains mais aussi des Lions Britanniques de même génération.

La cerise sur le gâteau est l’environnement de cette manifestation et de ce tournoi puisque cette épreuve se déroule traditionnellement aux … Bermudes. Voilà une belle reconnaissance des compétences techniques de Sébastien par les instances fédérales. Une superbe expérience dont nous lui demanderons de nous faire retour….

LA RESERVE EN RETRAIT

En parallèle, la Réserve de Lionel POQUE et Jérome GUILLET vient de subir deux revers consécutifs : défaites à Rennes 34 à 23 et à Chartres 29 à 27. Les Réservistes niortais n’obtiennent donc qu’un tout petit point de bonus défensif sur les deux journées qui viennent de s’écouler. Avec 15 points au compteur, ils sont classés au quatrième rang en compagnie de Isle sur Vienne, loin derrière Rennes (3e avec 21 points), Orléans et Paris UC (1ers avec 23 points). Une réaction s’impose pour tenir en ligne de mire une possible qualification en fin de phase de classement.

LES RESULTATS DES JEUNES

 Le Samedi 7 Novembre dernier, pour le compte de la quatrième journée de leur championnat, les jeunes du Stade Niortais Rugby et de l’Entente Niort-Chauray se sont déplacés et ont reçu. Les résultats obtenus sont des confirmations pour chacune des catégories en positif comme en négatif.

U18 à Balandrade : Mérignac bat Niort 23 à 8.

U16 à Teulières A : Niort bat Mérignac 31 à 10.

U18 à Phliponeau : Périgueux-Vergt bat RCN XV 20 à 3.

U16 à Teulières B : RCN XV bat Périgueux-Vergt 24 à 7

Le Samedi 14 Novembre 2016, pour le compte de la cinquième journée, voici les derniers résultats :

U18 à Balandrade : Niort bat Cognac 24 à 0. Les Niortais sont 5e de la poule avec 11 points (2 victoires contre 3 défaites).

U16 à Teulières A : Niort bat Cognac 37 à 0. Les Stadistes occupent la 1ere place avec 22 points (4 victoires et 1 match nul)

U18 à Phliponeau : à Chauray, RCN XV est battu par Surgères 31 à 0. Les Niorto-chauraisiens se classent à la 6e place avec 6 points (1 victoire, 1 match nul et 3 défaites)

U16 à Teulières B : à Chauray, RCN XV est battu par Surgères 35 à 5. Les Niorto-chauraisiens se positionnent à la 5e place de leur poule avec 14 points (3 victoires et 2 défaites).

LES FEMININES U18

Lors du deuxième rassemblement de leur championnat de Promotion Fédérale à VII, les Dragonnes du SNR se déplaçaient à Thouars. Le principe veut que chaque club organise son rassemblement au cours duquel toutes les équipes se rencontrent en cumulant les points glanés. Ainsi lors de ces journées, les Niortaises se confrontent à leurs homologues de Melle, La Rochelle (les Poc’ettes), Saujon (les Marcassins/Rochefort), Poitiers et Thouars.

Leurs résultats sont les suivants à l’issue de rencontres durant 14 minutes chacune (2x7):

Niort – Saujon 25 à 25

Niort – Thouars 20 à 7

Niort – Melle 15 à 10

Niort – Poitiers 22 à 31

Niort – La Rochelle 10 à 15

Soit un bilan de 3 victoires pour 2 défaites et surtout 18 essais inscrits.

Le retour fait par Johan THOMAS, l’entraîneur, démontre les progrès constants des jeunes Dragonnes. « J’ai disposé d’un effectif plus complet que lors de la première journée avec 11 jeunes disponibles suivi par une supportrice acharnée (Armelle blessée aux genoux). Sourire, bonne humeur, avec le soutien des plus expérimentés envers les débutantes ont illuminés cette journée. Côté sportif, malgré le travail qui reste à accomplir, je suis satisfait de l’esprit et de l’envie que les filles ont affichés sur le terrain. La volonté de faire vivre le ballon sur la largeur du terrain associé à la volonté d’assurer les plaquages, traduisent une progression en attaque et dans la distribution du jeu. Une assurance plus affirmée dans la dernière passe est indispensable tout comme le jeu sans ballon ».

La prochaine journée aura lieu à Niort (Stade Espinassou) le samedi 19 Novembre 2016 dans l’après-midi (à partir de 13 :00). Venez nombreux et nombreuses pour les supporter….

SOUVENIR

Le 18 Octobre 2015, Serge LAITANG nous a quitté dans des circonstances tragiques

« Bénévoles de tous les instants, ami de tous, toujours prêt à rendre service, il était devenu un personnage incontournable au Stade Espinassou » écrit Alain ROUVREAU, le président des Anciens du SNR.

Devant le refus de sa famille de sang à prendre en charge les frais liés à sa sépulture… Sa famille de cœur, le Stade Niortais Rugby, s’est alors mobilisée et un appel aux dons a été lancé. Une somme avoisinant les 2 000€ a été réunie. Cela va donc permettre de régler une partie des frais d’obsèques, d’acheter une concession au cimetière de Buhors à Niort et maintenant de commander une pierre tombale qui va être posée dans quelques semaines.

La solidarité est une valeur essentielle dans notre sport et une nouvelle fois tous les donateurs l’ont démontré à ceux qui pouvaient en douter.

                                                      Rugbystiquement, en attendant la suite….                                                                                           

                                                                                           Eric Massounie

VISITES depuis octobre 2014

1.png0.png1.png3.png1.png7.png
Aujourd'hui162
Cette semaine377
Ce mois1906
Total101317