rire

ECHOS STADISTES n°4 2016-2017

ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES    (N° 4)

SAISON 2016 - 2017

NIORT DEPUCELLE ORLEANS

Pour la quatrième journée de championnat, voilà que se présente à Espinassou l’équipe d’Orléans auréolée de 2 victoires pour autant de rencontres disputées après une exemption due au forfait général de Montluçon. Il s’agit pour les Niortais d’un premier test sérieux face aux vainqueurs de Rennes (29 à 22) et de Chartres (27 à 26). Forts de leurs 8 points, les Orléanais affichent de l’ambition pour damer le pion aux Niortais. « Cet adversaire sera d’un tout autre niveau que celui rencontré pour notre dernière production à domicile (St Junien) », argumente Sébastien MOREL.

De leurs côtés, les Stadistes n’ont pas envie de briser la dynamique qui les anime pour engranger une troisième victoire consécutive. « Offensivement, nous avons fait de belles choses du côté de Paris » confirme Rémi LESCAMEL. « Mais à contrario, nous laissons trop de points à nos adversaires. Nous allons commencer à taper sur les doigts de ceux qui ne font pas preuve de discipline. C’est la base à respecter. La consigne sera de rendre une copie plus propre en sortie de balle. Si nous restons pollués par ses approximations, ce ne sera pas possible ».

Avant ce match, la semaine n’a pas été clémente pour le pilier Aurélien JUIN, prévu comme titulaire, frappé par une double fracture tibia-péroné voyant sa saison terminée. « Nous l’avions intégré au groupe en début de saison et nous souhaitions le faire débuter face à Orléans. Nous sommes tristes pour lui, sa blessure ayant jeté un froid ».

DU PLAISIR PRIS ET DONNE

Au cours de ce match, il y a fort à parier que les joueurs du SNR ont pris énormément de plaisir sur le terrain. Tout du moins, la certitude est qu’ils en ont procuré énormément à leurs supporters qui n’ont pas manqué de le manifester par leurs applaudissements.

Plaquages offensifs, ligne de défense infranchissable, même près de l’en-but, mouvement au large, disponibilité en soutien du porteur du ballon, passes avant et après contact pour la continuité du jeu, un collectif à l’unisson, le tout associé à une technique individuelle de qualité,…les Rouges et Blancs en ont fait voir de toutes les couleurs à leurs hôtes repartis bredouilles.

21 essais inscrits en 4 matchs, voici en résumé les effets de tout le bien que les supporters peuvent penser de leur équipe fétiche. « Il fallait revenir aux fondamentaux. C’est chose faite » avoue Sébastien MOREL après ce succès sur le score sans appel de 39 à 3.

COMMENTAIRES D’APRES MATCH

Sébastien MOREL (entraîneur du SNR) : « Nous nous méfions de cette équipe. Le jeu produit nous satisfait en enchaînant parfaitement les temps de jeu. La solidarité a guidé l’équipe tout comme le travail accompli en amont. A nous de terminer ce second chapitre de rencontres dans les meilleures conditions (prochain déplacement à Rennes) ».

Simon PIAUD (demi de mêlée du SNR) : « Nous avons fait le boulot avec discipline, solidarité et défense collective bien supérieure à celle, individuelle, qui nous pousse à la faute. Sans tomber dans le piège du jeu lent, les ingrédients nous ouvrent la porte pour aller scorer ».

Vincent GACHON (entraîneur d’Orléans) : «  Nous savions que cela serait compliqué face à une équipe organisée, rapide et combative. Nous avons reçu une leçon de rugby contre l’équipe la plus complète de la poule. Dommage que nous ne puissions pas concrétiser en fin de première mi-temps pour un déclic. A nous de nous remettre au travail ».

UNE MOTO SUR LA PISTE

Le coup d’envoi fictif a été à la hauteur de l’évènement. Accompagné de son manager Eric DUVAL (ancien de l’EDR du SNR), le pilote Support Yamaha France, Guillaume CHOLLET a fait une trop rapide démonstration de ses talents au guidon de sa moto sur deux tours de piste. Sa roue arrière sur la longueur d’un 100 mètres, au pied de la tribune d’Honneur, a été fort appréciée à entendre les applaudissements très fournis des spectateurs quelque peu médusés et en demande d’un autre tour…

Guillaume CHOLLET, 33 ans, marié et papa de 2 enfants, va s’élancer dès le 2 Janvier 2017 dans son deuxième Dakar. Le Créchois se présentera au départ d’Asuncion au Paraguay pour traverser la Bolivie avant d’arriver à Buenos Aires en Argentine. L’an dernier, pour une première à cette échelle de compétition, il réussit l’exploit de terminer ce  rallye à la 57e place en catégorie moto. Son nouvel objectif consiste à rallier de nouveau l’arrivée avec l’ambition de gagner quelques places au classement.

Vous pourrez suivre, si vous le souhaitez, les exploits de Guillaume sur sa page facebook à travers des résumés quotidiens, des interviews (www.guillaumechollet.fr). N’hésitez pas à lui envoyer vos encouragements en vous présentant du Stade Niortais. Bonne chance à lui et rendez-vous à son retour….De notre côté, nous ne manquerons pas de revenir sur son parcours au fil des étapes et de nos parutions.

Le souhait du SNR et de ses dirigeants pour une ouverture vers l’extérieur guidera les Responsables vers d’autres évènements attractifs et innovants. Toujours dans le souci de satisfaire au mieux les supporters et les spectateurs des dimanches à Espinassou.

LA RESERVE A L’ANCIENNE

C’est dans la difficulté que les Réservistes niortais ont joué cette rencontre sans prendre réellement le dessus sur leurs homologues orléanais. Pourtant Lionel POQUE, l’un des entraîneurs a donné de sa personne…

Finalement, sur une quatrième et dernière pénalité de 35 mètres en biais et de plus à la dernière minute, l’ouvreur Paul RASSINOUX offre la victoire au collectif niortais sur un score à l’ancienne de 12 à 10.

Au cours de cette partie, la solidarité a joué un grand rôle. Pour preuve, cette longue bagarre générale où les 30 acteurs, voire plus, se sont exprimés sans compter. Heureusement pas de blessés au terme de ses 2 minutes interminables passées sur la pelouse mais également sur la piste d’athlétisme au pied de la tribune d’Honneur. Là aussi à l’ancienne,… situation de jeu musclée qui a vu logiquement l’arbitre distribuer 2 cartons rouges de chaque côté.

LES SELECTIONNES DU SNR

Nous vous le répétons, cette année le Stade Niortais Rugby s’internationalise. Un tunisien depuis plusieurs saisons au club, des néo-stadistes de nationalité espano-argentine et hollandaise, mais aussi sud-africaine pour deux autres…

Et bien il fallait s’en douter un peu, même si le niveau de Fédérale 2 n’est pas le plus élevé, certains d’entre eux avaient un passé et d’autres un avenir. Ainsi, le président Jean Pierre MARTIN a eu ces derniers jours l’agréable ou la désagréable surprise (tout dépend comment cela peut être interprété…) de recevoir des courriers de convocation adressés par les fédérations tunisienne, espagnole et hollandaise (heureusement pas encore sud-africaine !!!!).

Trois quart aile et capitaine de la sélection tunisienne, Abbes KHERFANI avait déjà participé début Octobre à une préparation avec au menu un entraînement en opposition dirigée avec le SU Agen (Pro D2), puis face à la sélection Midi Pyrénées et enfin contre l’Equipe de France de la Gendarmerie. L’objectif était de préparer au mieux une prochaine échéance très importante. Cette fois, Abbes va prendre un vol pour Tunis afin de glaner une nouvelle sélection internationale contre le Sénégal le 12 Novembre prochain. Une victoire propulserait les Tunisiens en poule A Elite du continent africain. Ils affronteraient alors les Namibiens, les Ougandais et les Kenyans avec l’idée de terminer à la première place de la poule, qualificative pour la Coupe du Monde 2019 au Japon.

L’autre trois quart aile, Ignacio CONTARDI a vu l’ancien arrière du XV de France et de Bagnères, Jean Michel AGUIRRE, rencontrer les techniciens niortais Rémi LESCAMEL et Sébastien MOREL dernièrement à La Rochelle, pour débattre sur sa possible sélection. De fait, dès le 6 Novembre 2016, le néo stadiste sera mis à la disposition de la sélection espagnole pour un rassemblement. Puis le programme le verra rencontrer les Tonga le 12 Novembre 2016 et l’Uruguay le 19 Novembre 2016 à Madrid.

Le jeune pilier de 19 ans, hollandais d’origine, Koos DE HAAN rejoindra également sur la même périodicité, la sélection des Pays Bas dans le cadre de la coupe d’Europe des Nations 2016-2017 qualificative, elle aussi, pour la Coupe du Monde 2019 au Japon. Il se déplacera en Ukraine le 5 Novembre 2016 et recevra à Amsterdam la Moldavie le 19 Novembre 2016.

Souhaitons bonne chance à ces 3 lascars qui feront bien défaut au groupe niortais. En effet, s’il s’agit pour eux d’une bonne nouvelle, il n’en va de même pour le Stade Niortais Rugby qui devra se passer de leurs services du 6 au 20 Novembre 2016. Suivant leurs performances collectives mais aussi personnelles lors de ces capes, ils pourraient être de nouveau retenus en Février et en Mars 2017 avec une absence d’une semaine à chaque fois. Ainsi en s’internationalisant avec de la qualité, les dirigeants niortais se sont exposés aux désagréments des sélections nationales. « Il va falloir assumer… ».

Une autre satisfaction pour les éducateurs niortais, un jeune élément qui a évolué au sein de l’Ecole de Rugby du SNR, désormais au Racing Métro 92, se distingue. Yoann RIMEK fait partie de la liste du Top 100 des Moins de 18 Ans dressée par la FFR, et ce dans la continuité de ses sélections en U16. Il postule ainsi à une sélection pour participer à la Coupe des Provinces qui aura lieu du 24 au 31 Novembre 2016 à Marcoussis. Il rejoint dans ce contexte, les déjà internationaux en catégorie Jeunes que sont le Thouarsais Thomas LAVAULT, Nathan CAZAJOUS (ex chauraisien) et le niortais César BAUDIN (tous trois licenciés au Stade Rochelais) mais dans des sélections régionales différentes entre le Centre (pôles d’Ussel et de Tours) et le Centre Ouest (pôles de Sceaux, Ussel et Tours).

Bonne chance à eux trois...

                                                      Rugbystiquement, en attendant la suite….                                                                                           

                                                                                           Eric Massounie

VISITES depuis octobre 2014

1.png0.png1.png3.png1.png3.png
Aujourd'hui158
Cette semaine373
Ce mois1902
Total101313