rire

ECHOS STADISTES n°3 2016-2017

ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES    (N° 3)

SAISON 2016 - 2017

« UNE CONFIRMATION A L’EXTERIEUR »

Pour le compte de la 3e journée de championnat, le Stade Niortais Rugby va connaître une toute nouvelle expérience dans un stade mythique, la Cipale à Paris, enceinte qui, dans son histoire, a vu se dérouler des Jeux Olympiques à deux reprises (1900 et 1924) et également quelques arrivées du Tour de France cycliste (la Grande Boucle avec les adieux d’Anquetil et l’émergence d’Eddy Merckx). Mais là ne s’arrête pas la nouveauté puisque les hommes du duo LESCAMEL-MOREL, comme les réservistes de POQUE-GULLIET, vont disputer leur match sur une pelouse synthétique. Ce qui au fond n’est pas fait pour leur déplaire avec l’assurance de jouer sur un terrain sec et en bon état, un atout de par leur jeu de mouvement et de passes.

Forts de leur large succès face à St Junien, le néo-président Jean Pierre MARTIN n’a pas hésité à donner son aval pour un déplacement entamé dès le samedi après-midi afin de placer ses équipes dans les meilleures conditions possibles. Bien lui en a pris puisque les résultats glanés lui ont donné raison. Mais attention aux finances……

« Les garçons ont été rassurants dans leur envie et leurs initiatives » retient Rémi LESCAMEL de la victoire 8 jours plus tôt.  « Nous aimerions confirmer à travers une deuxième prestation sur notre forme du moment ». Pour cette troisième levée face au Paris UC, il compte sur la titularisation du deuxième sud-africain et troisième ligne de son état, Jean Claude FOURIE. Mais aussi de la reprise de Dorian FAYS, heureux papa dans la semaine. En contrepartie, il doit faire face aux absences de Christiaan ERASMUS, Bryan DIMECK et Julien RASSINOUX, tous 3 blessés à des degrés différents. De son côté Simon PIAUD sera positionné au poste de demi de mêlée dès le coup d’envoi suite à une longue absence. « J’attends cela depuis…Les 35 minutes face à St Junien m’ont rassuré. Je vais me tester sur une durée plus longue. J’ai pris mon temps pour revenir, mais cela reste difficile à vivre. Ce n’est plus qu’un mauvais souvenir ».

«DU JEU MAIS DE L’INDISCIPLINE»

 Auteurs de 37 points après les 61 inscrits le dimanche précédent, les Niortais affichent une belle force de pénétration. Mais attention, l’indiscipline, de nouveau à l’extérieur, ne les positionnent pas dans une totale sécurité et leur coûte au final un passif de 25 points.

Certes, ils ont du s’acclimater au terrain synthétique et 20 minutes durant produire un rugby approximatif avec la difficulté de maîtriser les rebonds d’un ballon déjà très capricieux de par sa forme ovale. Une fois ceux-ci domptés, les protégés du duo LESCAMEL-MOREL ont fait main basse sur le jeu. Le seul regret est de ne pas avoir réussi, certainement par la faute d’un relâchement coupable, à ramener le bonus offensif. De plus, avec 3 cartons jaunes infligés (dont 2 sur en-avant volontaire),  les Niortais sont réduits à 14 pendant plus de 25 minutes alors que les Parisiens disputent toute la rencontre à 15.

Pour Rémi LESCAMEL qui avoue avoir connu le PUC de son ami Jean CORMIER sous un autre état d’esprit, « le résultat est satisfaisant. Nous sommes en net progrès par rapport à notre première sortie à Isle. Nous avons éprouvé des difficultés à dompter la pelouse synthétique. Par rapport au score et à cette nouvelle victoire, ne nous voyons pas plus beau que nous sommes. Continuons à respecter l’adversaire et à travailler ». Echaudé par un passé pas si lointain (fin de saison dernière), l’entraîneur a de la mémoire… Premier de la poule à égalité avec Chartres et Gennevilliers (10 points), la route est encore longue pour le SNR.

CONFIRMATION DE LA RESERVE

Le groupe de Lionel POQUE et de Jérôme GUILLET demeure invaincu dans son championnat disputé en lever de rideau de la première après 3 matchs disputés. Certes les scores n’atteignent pas l’ampleur des aînés, mais la satisfaction du devoir accompli règne au sein du groupe. Un match nul contre leurs homologues pucistes, 17 partout, témoigne de l’engouement mis par les jeunes et de leur envie de bien faire. Egalement avec 10 points au compteur (2 victoires non bonifiées et 1 nul), la Réserve du SNR occupe la première place de sa poule et peut exprimer de l’ambition.

LES JEUNES DU SNR

Cette saison, les Jeunes Niortais en U16 et U18 sont structurés au sein d’un Pôle Jeunes qui intègre le nouveau projet de club. Ainsi, pour la première fois au Stade Niortais, un salarié, en la personne de Gwen LEMAIRE, bien connu en Gâtine du côté de Parthenay et dans le Nord du Département, vers Bressuire (COB 79), occupe le poste de Coordonnateur Sportif. Depuis le 1er Août 2016, ce néo stadiste s’efforce d’harmoniser le jeu au sein de chaque catégorie de jeunes, de l’Ecole de Rugby aux Juniors.

Comme par le passé, dans chaque tranche d’âge, une équipe du SNR et un groupe en attente avec Chauray, le RCN XV, participent à un championnat distinct de par le niveau de Fédérale 2 atteint par le club.

U18 - Championnat Balandrade - SNR

Les entraineurs des Juniors Stadistes (pour les nostalgiques) sont Stanislas MOUSSEAU et José FUSTER avec comme référent Damien CALLARD. Depuis la reprise, les résultats sont les suivants :

-          Périgueux 26 – Niort 5

-          St Jean d’Angély 14 – Niort 50

-          Niort 14 – Limoges 18

Au terme des 3 premières journées, ils occupent la place de 4e avec un cumul de 6 points au sein de la poule 1 composée de Périgueux, Poitiers, Lormont, St Jean d’Angély, Limoges, Mérignac et Cognac.

U18 - Championnat Philiponeau – RCN XV

Eliminés l’an dernier en 8e de finale par Barbezieux-Jonzac 62 à 10, cette entente est encadrée par Thierry DUFERMIER et Jérôme TANAYS. Sur les 3 premières journées, les résultats sont :

-          Nontron 19 – RCN XV 5

-          RCN XV 25 – La Couronne 0 (forfait)

-          Barbezieux 17 – RCN XV 10

Dans une poule qui regroupe Surgères, Puilboreau-Aytré, Périgueux-Vergt, Barbezieux-Jonzac, Ribérac, Nontron et La Couronne, ils occupent actuellement le 5e rang avec 6 points.

U16 – Championnat Teulières A – RCN

Les Cadets du SNR (toujours plus les plus anciens des lecteurs) sont pris en charge par Christophe GRIS et Mathieu ZDAN avec comme référent Willy TALBOT. Ils jouent en lever de rideau des U18 au sein d’une poule identique et leurs résultats sont les suivants :

-          Périgueux 12 – Niort 12

-          St Jean d’Angély 14 – Niort 103

-          Niort 34 – Limoges 14

Ils sont 2e de la poule avec 12, invaincus au terme des 3 premières rencontres.

U16 – Championnat Teulières B – RCN XV

La saison dernière, cette catégorie avait réussi un bon parcours en se qualifiant en phases finales. Eliminés au stade des quarts de finale par Royan-Saujon 12 à 7, les RCNistes avaient battus en 8e de finale La Chatre  22 à 10.

Cette saison, Dimitri LECLERC et Vincent PEROCHON sont toujours les encadrants. Leurs résultats sont :

-          Nontron 39 – RCN XV 10 (mais vainqueur sur tapis vert car Nontron en effectif incomplet)

-          RCN XV 17 – La Couronne 8

-          Barbezieux 57 – RCN XV 5

Ils sont actuellement 4e de la poule constituée des mêmes clubs que leurs ainés des U18 avec 9 points au compteur.

Pour épauler tous les hommes de terrain, n’oublions Céline GRIS qui occupe la lourde fonction d’administrative pour les deux catégories.

Aux dires des entraineurs, la nouvelle organisation porte déjà ses fruits et permet une unité dans la mise en place du jeu. De manière collégiale, tous avouent que « c’est tout bénéfice pour les Jeunes, mais également pour nous dans la façon d’aborder les choses. L’aide et les compétences apportées par Gwen (Lemaire) sur le plan sportif et sur l’approche du rugby, puis par Antoine (LEROY) sur l’aspect physique, sont des atouts indéniables ». Pour les U18, ils reconnaissent que « par le passé, contre des équipes comme Périgueux ou Limoges, nous prenions plus de 50 points. La qualité du groupe y est également pour beaucoup, mais pas que… ». Il en de même pour les U16, au moins pour l’équipe SNR actuellement invaincue face aux mêmes clubs avec la barre des 100 points dépassée face aux voisins angériens. Olivier LARROUY, le président délégué au Sportif, s’en félicite dans le cadre du projet Jeunes.

A travers un prochain numéro des Echos Stadistes, nous parlerons des U14, mais aussi des Féminines et de la section Rugby Fauteuil avant d’aborder ultérieurement l’Ecole de Rugby.

Encore plein de belles choses et de jolis récits…Mais la priorité sera donnée à l’actualité du jour.

                                                      Rugbystiquement, en attendant la suite….                                                                                           

                                                                                           Eric Massounie

VISITES depuis octobre 2014

1.png0.png1.png3.png1.png4.png
Aujourd'hui159
Cette semaine374
Ce mois1903
Total101314