rire

ECHOS STADISTES n°29 2015-2016

ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES    (N° 29)

SAISON 2015 – 2016

«DANS LE VIF DU SUJET»

Voilà le Stade Niortais au pied du mur…avec l’espoir de pouvoir prendre l’ascenseur pour le niveau supérieur : la Fédérale 1.

N’ayant pas terminé à la première place de la poule, les « Rouges et Blancs » voient se dresser sur leur route le club de Millau, sous-préfecture de l’Aveyron. Les Millavois ont quant à eux achevé leur phase de classement au troisième rang de leur poule 7 derrière Trélissac et Gaillac, mais devant Cahors.

Face à cet adversaire qui n’a jamais subi de grande défaite tout au moins au score, la mission est double : imposer son jeu et faire la différence dès ce match « aller » loin de ses bases. Les exercices précédents ont laissé aux hommes de Sébastien MOREL, co-entraineur niortais de bons souvenirs (de Beaune et de Suresnes). « Portons haut et fort nos couleurs et nos valeurs en nous appuyant sur nos acquis. Après Peyrehorade (match nul 33 à 33), dernière répétition, nous avons recadré les garçons qui ont été défaillant sur le plan défensif. Face à Millau, nous nous devons d’être plus précis dans ce que nous allons entreprendre ».

De son côté Rémi LESCAMEL tient à peu près le même langage. « Dans les Landes, nous avons failli dans les dernières minutes. Maintenant nous entrons dans un autre contexte pour un nouveau championnat que nous souhaitons le plus long possible. Pour coller à l’objectif montée, nous savons ce qu’il nous reste à faire ». Commettre un minimum de fautes pour éviter que le buteur aveyronnais Gauthier ESCALAIS n’exerce son talent.

ABSENCE DE CADRES

Partis dès le samedi matin à 10 :00, un groupe de 25 joueurs (15 avants et 10 arrières) sont placés dans les meilleures conditions possibles pour aborder cette échéance. En effet, la distance et la difficulté du parcours routier sont à la hauteur de ce qui attend nos voyageurs deux-sévriens. Au terme de 8 heures de bus, ils arriveront à leur hôtel pour déposer leur sac et se mettre en tenue pour un petit décrassage afin de dégourdir leurs jambes. Le dimanche matin sera, comme lors des réceptions à Niort, réservé à un réveil musculaire.

En première ligne, si Clément KESTEMAN revient, Benjamin STRAPPAZZON ne fera pas le déplacement toujours blessé au péroné. Le staff technique doit également déplorer l’absence de Xavier BRIATTE, le perforateur de la troisième ligne, tout comme Benjamin SCHMUTZ parti en Nouvelle Calédonie. Le trois-quart aile Pierre BRUNET restera également à Niort alors que Christiaan ERASMUS est toujours bloqué en Afrique du Sud en attente de son visa dont la procédure devrait s’accélérer.

UN SERIEUX COUP D’ARRET

Sans revenir dans le détail sur la rencontre, terminer et revenir de ce premier acte avec un passif de 19 points, représente une belle désillusion sans être rédhibitoire. Si Millau a réussi à creuser cet écart, Niort doit pouvoir à Espinassou en faire de même.

De toute façon, les solutions ne sont plus pléthores. Dans l’idéal, un score de 15 à 0 avec 3 essais à la clé débouchant sur 5 points « terrain » serait suffisant. Ou alors un 20 à 0 sec. Voilà deux scénarii sur lesquels les Stadistes se doivent de réfléchir jusqu’à dimanche 16 :45.

Avec plus de rigueur en fin de rencontre et surtout dans les douze dernières minutes ayant encaissé un 12 à 0 qui pourrait se voir déterminant, ils auraient évité une telle situation. Le drop encaissé dans les arrêts de jeu risque de les éliminer. Nous pouvons imaginer que Millau mettra tout en œuvre pour fermer le jeu en s’appuyant sur une défense solide. Les Millavois n’ont jamais subi de défaites avec les écarts exposés précédemment.

Contre les « Rouges et Jaunes », les Stadistes n’ont en fait tenu qu’une mi-temps, atteinte sur le score de 9 à 3 en faveur des locaux. Puis ils ont vu le piège se refermer sur eux sans pouvoir ni réagir ni aligner trois passes consécutives…Un jour sans quoi !!!

Avec une mêlée dominatrice qui le sera également à Niort, le SOM a bien mené sa barque le long des rives de l’Aveyron. S’ils ont fait le dos rond en première mi-temps, les protégés du président Bernard AROLDI se montrent empruntés en deuxième période.

Pour Rémi LESCAMEL, « nous venons de prendre une belle raclée alors que tout le monde nous qualifiait de favoris. En aucun moment nous avons montré notre vrai visage. En commettant trop de fautes, nous ne respectons pas le jeu. Le groupe a complètement zappé le discours d’avant match. Je le déplore…. ». Agacé, le coach compte sur la semaine pour enfoncer le clou et mettre en place une stratégie gagnante. « Sur ce match, nous n’avons que ce que nous méritons. L’espoir est présent, rien n’est terminé. 80 minutes se présentent à  nous pour inverser la tendance. A nous de remobiliser les joueurs de façon à proposer autre chose dimanche prochain ».

« EN MODE GUERRIERS »

Le souhait de pouvoir récupérer les joueurs majeurs est très prononcé pour les entraîneurs. « En l’absence d’éléments importants, nous nous apercevons que finalement le banc n’est pas suffisamment fourni, tout du moins à ce stade de la compétition », souligne Sébastien MOREL. Pour la réception de Millau, le capitaine Jerry Lee BERNARD fera défaut ayant ressenti de nouveau des douleurs aux adducteurs, sorti à la 13e minute dimanche dernier.

« Personne n’a pris ses responsabilités et certains n’ont pas fait le boulot. Solides défensivement, nous nous montrons catastrophiques dans les autres secteurs ».

Après une journée de repos suite à une arrivée tardive dans la nuit de Dimanche à Lundi, dès Mercredi, les Niortais repartent au combat. La semaine risque d’être douloureuse. « S’il n’y a pas de réaction, nous allons droit dans le mur. Autour de nous, tout le monde dit que nous sommes capables de tout. Et bien prouvons le… », conclut Sébastien.

L’EQUIPE B SUR UN AUTRE FRONT

Parallèlement à ce match retour, les Réservistes entament leur parcours de phases finales face à leurs homologues de Gaillac. Au bénéfice d’un parcours riche en enseignements et de leurs performances, les jeunes niortais envisagent de franchir deux ou trois tours pour prolonger leur saison. Niort étant la seule équipe de la poule à qualifier ses deux représentants, le groupe ne sera pas forcément au complet, car des absences risquent de devoir être compensées au niveau de la Première. Ils iront sur un terrain du comité de la Côte d’Argent. Bonne chance aux participants…

LES JEUNES

Pour les gamins de l’Ecole de Rugby, les rassemblements et tournois se proposent pour qu’ils mettent en pratique tout ce que leurs éducateurs leur ont inculqué durant l’automne et l’hiver. Pour tous, se confronter à des adversaires constitue une récompense…

Samedi dernier, trois catégories se sont déplacées à La Roche sur Yon. Près du centre équestre, dans une plaine balayée par le vent mais sous un soleil qui réchauffe l’atmosphère, les jeunes niortais vont en découdre.

Les Moins de 6 Ans avec un groupe de 9 joueurs débute mal en perdant face au club organisateur La Roche sur Yon. Puis ils se reprennent en dominant Les Herbiers et Marans. Puis arrive une double confrontation face à La Rochelle. Battus 5 essais à 4 par les Rochelais A, ils arrachent une belle victoire contre les B pour clôturer leur tournoi à la 3e place.

Face aux mêmes clubs, les Moins de 8 Ans ont balayé tous leurs adversaires en remportant toutes leurs rencontres. C’est en levant les bras au terme de la dernière rencontre face à La Roche sur Yon qu’ils manifestent leur joie. L’ambiance fut à la hauteur de leur exploit au fond du bus.

Les Moins de 10 Ans se comportent de manière mitigée. 4 victoires pour 3 défaites font dire à leur encadrement que les Jeunes ont eu un comportement « mi-figue, mi-raisin »… Mais à leur décharge, les oppositions sont d’un autre calibre face à Nantes, La Rochelle et encore … La Roche sur Yon.

                                                    Rugbystiquement, en attendant la suite….                                                                                           

 

                                                                                          Eric Massounie

 

VISITES depuis octobre 2014

1.png0.png1.png3.png1.png4.png
Aujourd'hui159
Cette semaine374
Ce mois1903
Total101314