rire

ECHOS STADISTES n°27 2015-2016

ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES    (N° 27)

SAISON 2015 – 2016

«UN DIMANCHE REUSSI»

Pour la venue du Bassin d’Arcachon, les dirigeants du Stade Niortais ont mis « les petits plats dans les grands ». De plus, la clémence de la météo donne à la fête son caractère convivial et surtout le résultat escompté en regroupant un maximum de sympathisants et de supporters.
Pas moins de 300 plateaux repas sont servis à travers un barbecue géant avec des tireuses à bière qui n’ont cessé de déverser leur doux breuvage….

Pour les joueurs comme pour les présidents de l’Ecole de Rugby, ce dimanche était noté en rouge sur leur agenda. Le classement des deux équipes, le premier contre le troisième en course pour l’une des deux premiers strapontins de la poule, n’a fait que donner du piment aux débats et à relever le challenge. Côté terrain, Rémi LESCAMEL ne cache que « le groupe a deux objectifs : la victoire pour occuper la place leader ou de dauphin et la conservation de notre invincibilité à Espinassou. Le plus important est que nous soyons certains de notre qualification ». Le Stade Niortais avant cette avant dernière journée est sûr de terminer au pire troisième. « En Gironde, nous n’avons pas réalisé un bon match. Il s’agit d’une équipe déterminée solide en défense. Cet adversaire sait nous pousser à la faute » ajoute son alter ego, Sébastien MOREL.

Pointent à l’infirmerie plusieurs garçons qui feront défaut pour cette dernière joute à Espinassou. Aux CHIKER, GIRAUD, STRAPPAZON se sont ajoutés à cette liste CARRERE et BRUNET. Mais heureusement, la feuille de match que les entraîneurs présentent, tient la route avec des joueurs qui n’auront pas besoin de doubler entre première et réserve.

En pénétrant sur la pelouse le long de la haie d’honneur formée par tous les enfants de l’Ecole de Rugby niortaise, les Stadistes sont très réceptifs aux encouragements prodigués par tous les jeunes mais également par une tribune d’honneur et des pesages bien garnis et, fait exceptionnel, donnant de la voix. Personne ne s’inquiéta à la suite de la première action menée par les Arcachonais pour pointer un essai dès une minute trente. Très vite, les locaux prennent les affaires en main pour signer au terme d’une deuxième mi-temps de haut niveau une belle victoire, écartant leur adversaire du jour pour l’une des deux premières places.

Seulement, ce succès ne permet pas comptablement au Stade Niortais d’assurer le titre honorifique de « Champion de la Poule ». Pour cela, il conviendra de gagner avec le bonus offensif à Peyrehorade. Sans ce petit point supplémentaire mais victorieux, ce serait l’égalité parfaite avec Saint Jean d’Angely qui est obligé de prendre 5 points en recevant Lormont. Ainsi, les points « terrain » départageront les exæquos. A ce jeu, les Charentais qui ont battu les Niortais avec le bonus offensif au match retour, ce que les Niortais n’avaient pas réussi à Espinassou, seront mieux classés et termineront premiers.

« Aléa jacta est »…. Verdict le dimanche soir le 17 Avril 2016.

LA RESERVE FACE AUX JUNIORS

Voilà un club qui postule à la Fédérale 1 et qui se déplace sans équipe réserve. Tel est le Bassin d’Arcachon qui a donc déclaré forfait pour venir à Niort. Cela traduit l’état d’esprit qui anime les dirigeants bordelais faisant fi des sanctions qui pourraient leur être infligées.

Cela n’a pas empêché les Réservistes de conserver le rythme de la compétition en vue de leur qualification en phases finales. Les Juniors n’ont pas hésité à répondre à la demande de leurs entraîneurs pour donner une excellente réplique aux Séniors. Pour les deux camps, cette opposition qui n’avait rien de raisonnée, fut intéressante à plusieurs titres. Peu importe le score qui a pu être affiché sur tableau lumineux, le plaisir et les remerciements de fin de match, agréablement arbitré par … Lionel POQUE, démontre l’aspect amical des débats.

REACTIONS

Sébastien MOREL (co-entraîneur du Stade Niortais) : « Le groupe avait pour instruction de faire abstraction de l’enjeu et de se lâcher sans pression. Nous nous voyons satisfait du contenu. Menés au score, nous nous sommes montrés patients pour reprendre le fil de notre rugby. Au cours de la seconde période, nous avons réussi à retourner en notre faveur les décisions de l’arbitre en produisant plus de jeu. Nous aurons besoin de la même combativité pour le dernier match à Peyrehorade afin de terminer en beauté».

Vincent MANTA (entraîneur du Bassin d’Arcachon) : « Notre première mi-temps est maîtrisée sauf dans nos tentatives au pied. De retour des vestiaires, le rapport de force s’inverse et nous sortons du match. Mieux assis sur les fondamentaux, notre adversaire construit sa victoire tout à fait méritée. A nous de tirer les enseignements de ce revers  avant les phases finales. Je continue de déplorer le caractère ridicule de ce calendrier pondu par les instances fédérales qui nuit à l’intégrité physique des joueurs. Nous n’avons pas moins de 14 licenciés sur le flanc ce qui nous a contraint au forfait en équipe 2

Jimmy BRAZIER (deuxième lige du Stade Niortais) : « Après cette entame de rencontre mal engagée, nous avons fait preuve d’orgueil et de solidarité. Nous demeurons invaincus devant notre public aujourd’hui exceptionnel. Continuons à bien nous préparer et à monter en puissance avant les phases finales, sans oublier ce dernier déplacement dans les Landes».

PRONOSTICS - PREVISIONS

Pour le premier  tour qualificatif en matchs Aller-Retour et ce avant la dernière journée, nous pouvons émettre deux hypothèses selon les classements actuels :

-          Si les Niortais terminent second de poule, ils affronteraient Millau troisième de la poule 7

-          S’ils restent au premier rang, l’adversaire serait alors soit Cahors, soit Decazeville car rien n’est encore joué pour la quatrième place de cette même poule 7.

Les regards se tourneront donc vers l’Aveyron ou le Lot, la deuxième rencontre se disputant à Niort.

RETOUR GAGNANT

De retour dans le groupe pour ce dernier match à Espinassou, le capitaine Jerry Lee BERNARD ne fait plus qu’un mauvais souvenir d’une pubalgie qui l’a éloigné trop longtemps du pré. « J’ai beaucoup souffert à Morlaas. Mais avec huit jours de plus, les sensations reviennent physiquement. Avec cette blessure, j’ai perdu trois mois de vie de groupe. Je dispose encore d’une bonne marge de progression avant d’entamer les phases finales », explique confiant le trois quart centre.

« Avec l’appui du vent lors du premier acte, nous avons commis trop de fautes sanctionnées par deux essais encaissés. Patients et en imposant notre jeu durant les quarante autres minutes, nous avons inversé la tendance. Notre salut est venu du jeu et de notre solidarité ». Il confirme ainsi que l’état d’esprit qui anime le groupe est « au top. Le public aujourd’hui très en forme, a joué son rôle ». Cet état de fait est à signaler car peu souvent reconnu.

Maintenant, avant d’entrer dans le vif du sujet, le voyage à Peyrehorade s’annonce comme un réel défi à relever. « Nous disposons de quinze jours pour se préparer. Nous devons nous méfier du piège car nous avons tous les ingrédients en main pour conserver notre première place ».

Au terme de sa sixième saison à Niort, Jerry Lee se sent très bien. Il n’hésite pas à mettre ses compétences au service du groupe après sa formation à La Rochelle, son passage en Espoirs et une année chez les professionnels. « Un projet d’activité dans la région et la présence de nombreux coéquipiers de formation et amis, ont motivé ma venue dans la cité deux-sévrienne. Nos résultats depuis deux ans représentent le bien vivre de ce club ».

PREMIER DEPART

Celui du Secrétaire Général du Stade Niortais, Patrick GUEGAND. Ce dernier laissera un grand vide depuis sa prise de fonction, présent sur tous les fronts. A la fin de son mandat au terme du mois de Juin, son engagement cessera et donnera place à un suppléant… aux épaules larges pour œuvrer comme lui. Le voilà très prochainement propulsé au poste de Directeur de Cabinet auprès du Conseil Départemental de l’Allier, bien loin du Donjon niortais et de retour dans le milieu politique. Pour avoir échangé avec lui, il regrettera tout simplement le monde du rugby, sa convivialité et son ambiance, soit tout ce qu’il a découvert en acceptant son poste. Bon vent Patrick …et à bientôt !!!!

ECOLE DE RUGBY

Le Dimanche 3 Avril 2016, les Moins de 10 Ans se sont classés deuxième du tournoi d’Angoulême. Ils se sont inclinés en finale contre leurs homologues angoumoisins restés maîtres chez eux sur le score de 2 essais à 1. Voilà encore une belle prestation.

                                                    Rugbystiquement, en attendant la suite….                                                                                           

                                                                                          Eric Massounie

VISITES depuis octobre 2014

1.png0.png1.png3.png1.png3.png
Aujourd'hui158
Cette semaine373
Ce mois1902
Total101313