rire

ECHOS STADISTES n°20 2015-2016

ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES    (N° 20)

SAISON 2015 – 2016

L’INVITATION PRESIDENTIELLE

Vendredi dernier en soirée, le Président Bernard Aroldi a reçu une équipe de bénévoles suite à l’invitation qu’il a lancée personnellement à leur attention. Une cinquantaine d’entre eux a répondu présent dans l’optique de passer un moment très chaleureux. Ces derniers ne s’attendaient pas du tout au discours que le numéro 1 du Stade Niortais prononça à leur encontre.

Ses paroles furent à la hauteur de son estime très prononcée pour ces hommes et ces femmes qui prennent plaisir à l’exécution des tâches qui leur sont confiés chaque dimanche de match à Espinassou. Nous nous permettons de nous en faire le relais pour que les absents en aient connaissance et surtout pour vous en transmettre la richesse.

«  Pour ce qui me concerne, à mes yeux, la plus importante des ressources de notre association, c’est le travail fourni volontairement par vous, bénévoles. C’est une contribution gratuite qui n’est ni chiffrée, ni comptabilisée nulle part.

Je songe souvent à la somme de travail et de dévouement que vous fournissez, individuellement et collectivement. Tout ce temps pris sur les loisirs et même sur celui de la vie familiale pour faire fonctionner les activités du Stade.

Vous êtes des « donneurs » de temps qui constituent la richesse et le capital inestimable et irremplaçable. Sans ce capital, le Stade ne pourrait fonctionner. Sans vous rien ne serait possible. Il fallait que cela soit dit. C’est fait et cela me fait du … bien.

Mais la générosité suppose l’ambition et nous en avons tous pour notre Stade. Sinon, nous ne serions pas là.

Ce petit repas est un symbole, la reconnaissance, et notre façon de vous remercier vous-mêmes, car nous sommes les soldats de l’ombre, fourmis travailleuses et infatigables qui permettent au Stade Niortais Rugby de vivre, d’exister.

Le Stade, c’est vous. L’ambiance, c’est vous. L’organisation, c’est vous. Les bons repas, c’est vous. La gestion des matchs, c’est vous. Les coups de gueule, c’est vous. L’amitié, c’est vous. Les Femmes et Hommes remarquables, c’est vous. Alors, un très grand coup de chapeau à vous tous ».

Bon Dieu, il a réussi, à travers ce discours, à en faire pleurer d’émotion plus d’une, voire plus d’un…

 Tous les présents ont à leur tour remercié Bernard Aroldi pour son invitation. Puis avant, de poursuivre l’apéritif entamé déjà depuis pas mal de temps et de se mettre à table pour déguster une belle choucroute, les récipiendaires se sont vu remettre pour certaines d’entre eux un magnifique bouquet de fleurs et pour tous un beau et certainement un … bon magnum de Bordeaux (à déguster avec ….passion qui anime chacun d’eux !!!!).

LA SECTION RUGBY FAUTEUIL DU SN

En place depuis deux ans et demi maintenant, le Rugby Fauteuil se développe au sein du Stade Niortais. Cette section commence depuis cette saison à représenter les couleurs du club en sillonnant la France et à travers son championnat niveau Nationale 2.

Les jeunes éléments, voire les plus âgés, n’hésitent pas à donner d’eux-mêmes avec plein d’énergie et d’enthousiasme. Pour eux, ne pas être sur le terrain ou ne pas être titulaires représente comme tous sportifs une déception mais aussi une grande motivation. Il suffit de les voir se démener sur leurs engins sortis de « Mad Max », un tout autre fauteuil que le commun des mortels a l’habitude de voir au quotidien. L’engagement également total, mis au service des camarades, ne doit rien aux valides qui se tamponnent sur les terrains car les chutes n’entament pas du tout leur moral. Ils en rigolent le plus souvent.

Le Samedi 6 Février dernier, la Section Rugby Fauteuil du Stade Niortais a reçu pour le compte de la seconde journée du championnat son homologue de Limoges-Panazol pour des rencontres aller-retour. « L’occasion de démontrer les progrès d’un groupe en formation », souligne Philippe Soulet qui assure leur encadrement.

Fin Novembre 2015, lors d’un premier acte très loin de leurs bases, à Clermont Ferrand, les Niortais avaient subi deux défaites sans pour autant démériter pour leur entrée en matière et leurs grands débuts face à Bourgoin et aux locaux. Cette fois face à Panazol, le différentiel entre les deux équipes donne de l’espoir au groupe deux sévriens.

Mais sur le bitume de la salle IMS, les choses ne se sont pas trop déroulées comme prévu. Battus lors du premier match qualifié d’aller le matin à 11 :00 heures, les Niortais cèdent avec courage, les Limougeaux  étant vainqueurs sur le score de 47 à 23. La rencontre retour qui a eu lieu l’après-midi à 15 :00 heures, se termine de la même façon sur un score presque identique de 42 à 29 pour les Panazolais.

UNE MEDIATISATION REGIONALE

Lors de cette journée, la Section Rugby Fauteuil du Stade Niortais a eu les honneurs de la caméra régionale puisqu’une équipe de FR3 Poitou-Charentes s’est déplacée à la salle IMS pour filmer les joueurs en action et pour interviewer le Responsable Technique en la personne de Philippe Soulet.

En voici un résumé :

La création : « La section s’est ouverte il y a deux ans et demi à l’initiative de Jacques Gatepaille (ancien Directeur du Centre Leclerc à Niort, proche et sympathisant du Stade Niortais Rugby), sollicité par quelques jeunes handicapés et non handicapés. Il a tout de suite été séduit par ce grand projet et n’a pas hésité à s’investir pour permettre son développement même si les moyens à mettre en œuvre sont immenses ».

La préparation : « Les licenciés se retrouvent à deux reprises au cours de la semaine, le mardi soir au Grand Feu, séance suivi du pot de l’amitié, clin d’œil à la troisième mi-temps et au côté festif du rugby, et le Jeudi en fin d’après-midi au stade Espinassou pour une séance de musculation dans la salle réservée à cet effet. Le travail fourni est équivalent aux valides sur le plan physique sans négliger la technique individuelle et collective. Nous sommes dans le monde du sport ».

Les règles : « Le règlement appliqué est quelque peu compliqué, mais facile d’adaptation. Nous évoluons sur la surface d’un terrain de basket. Chaque équipe est constituée de 4 éléments en action selon leur handicap. La règle du coefficient de 8,5 par équipe et par rapport aux handicaps est à respecter en permanence de par la présence des joueurs sur l’aire de jeu. Le temps d’action est également limité selon les phase de jeu, soit la traversée du terrain, soit le délai pour faire une passe ».

Le collectif : « Dans le groupe, nous avons deux types de joueurs : les bloqueurs et les passeurs avec des rôles différents. Le jeu est calqué sur le hockey et le football américain avec un ballon de volley. L’objectif majeur est d’aller de l’avant et de marquer un maximum de points ».

La compétition : « Normalement, nous aurions dû intégrer le niveau Nationale 3 pour cette première saison. Mais des clubs, à défaut d’être opérationnels, ont décliné leur engagement. Nous avons donc tout de suite accédé à la Nationale 2. Avec la venue d’adversaires et en accord avec eux, nous organisons une double confrontation valant matchs aller et retour comme pour la réception de Panazol. Les déplacements sont longs et complexes alors que notre budget est limité. De plus, nous sommes obligés d’aller disputer ces oppositions officielles à la salle IMS car la logistique autour de celle du Grand Feu n’est pas suffisante pour accueillir les véhicules… »

En conclusion, Philippe Soulet se montre très optimiste et s’inscrit « dans un projet à long terme… ». Rappelons que le Rugby Fauteuil est un sport mixte paralympique depuis les JO de Sydney en 2000. Donc pourquoi pas un jour voir un Niortais participer à cette prestigieuse manifestation qui fait rêver tant de sportifs de haut niveau.

Bonne chance et bon vent à la Section Rugby Fauteuil du Stade Niortais que nous vous invitons à venir supporter en grand nombre. Sûr, cela vaut le coup d’œil….

Rendez-vous à noter

Le Dimanche 21 Février 2016, le Stade Niortais reçoit Lormont au stade Espinassou, coup d’envoi à 15 :00 pour le compte de la treizième journée de championnat Fédérale 2. Match des Réserves à 13 :30 en lever de rideau.

                                                       Rugbystiquement, en attendant la suite….                                                                                           

                                                                                          Eric Massounie

VISITES depuis octobre 2014

1.png0.png1.png3.png1.png7.png
Aujourd'hui162
Cette semaine377
Ce mois1906
Total101317