rire

ECHOS STADISTES n°18 2015-2016

ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES    (N° 18)

SAISON 2015 – 2016

DES EXPLICATIONS

Après la gifle infligée par Nafarroa aux Niortais, l’encadrement n’a pas hésité à réfléchir sur les raisons d’un tel échec. En cela, la vidéo a parlé… Il était indispensable de trouver les motifs et les explications à l’ampleur du score. Si la défaite concédée face à Arcachon pouvait s’envisager face au dauphin et rester dans une certaine logique, la seconde en un mois et séparée par la trêve de Noël, laisse perplexe.

Pour Rémi LESCAMEL, l’analyse est claire et directe. « Les garçons se sont vus trop beaux. La seconde phase s’annonce plus difficile que la première. Il va nous falloir nous retrousser les manches si nous voulons conserver cette place de premier. Absents dans le combat, nous avons rendu une très mauvaise copie. Nous avons musclé notre discours tout au long de la semaine et je n’ai aucun doute sur les capacités des joueurs à réagir ». Il est évident que les Niortais, bien installés « le cul dans le beurre », comme le veut l’expression, se le bougent justement pour retrouver le chemin de la victoire, sans quoi les poursuivants aux dents longues risquent de vite rappliquer.

Côté joueurs, les explications sont claires et précises. Pour le demi de mêlée, Timothé DIGOUT, aux premières loges derrière son paquet d’avant, « nous avons souffert d’un manque d’envie. Amorphes dès le coup d’envoi, nous encaissons très rapidement un essai. Pas présents en défense, des placages manqués ou pas assez appuyés… ».

Le troisième ligne Xavier Briatte affiche quant à lui de l’optimisme « s’agissant d’un simple accident de parcours. Nous avons les moyens de finir en tête de poule malgré quelques équipes qui ont maintenant pris le rythme. Saint Jean d’Angély, chez qui nous nous déplacerons, est capable de passer devant Arcachon. Donc revenons dans la compétition très concentrés… »

Son compère de cette troisième ligne, Clément JALES estime que l’équipe n’a pas « régressé. Associées à un manque de précisions, nos erreurs de défense nous ont trahies. Après ces imprécisions dans le jeu, nous allons redevenir performants à l’aide d’une préparation moins perturbée par la non disponibilité des terrains ».

Enfin, le trois quart Dorian FAYS, meilleur marqueur de l’équipe,  se montre prudent avant la venue d’Hagetmau. « Cette équipe est capable de tout et surtout de revenir dans une partie mal engagée pour elle. Il nous faudra être vigilant tout au long de la rencontre pour ne pas s’exposer. Celle-ci est en progrès constant comme en témoigne sa quatrième place ».

UN RETOUR A LA NORMALE COMPLIQUE

Voilà le décor planté pour le compte de la onzième journée de championnat. Côté effectif, Rémi LEBREQUIER prévoit son retour dans le groupe de départ. Christiaan ERASMUS est positionné en bout de ligne comme ailier, Pierre BRUNET à l’autre aile et Romain CHAUVET comme arrière, fouleront de nouveau la pelouse d’Espinassou, remis après une assez longue absence.

Ces retours aux affaires de ces derniers ont certes bonifié le groupe, mais n’ont pas suffi dans la manière pour pleinement satisfaire les entraîneurs exigeants que sont Rémi LESCAMEL et Sébastien MOREL. Le premier nommé était même quelque peu agacé à la fin de la rencontre et ce malgré la victoire malheureusement non bonifiée sur le score de 24 à 15. « Nous ne finissons pas nos actions. Nous n’allons pas jusqu’au bout de nos intentions. Nous ne concrétisons pas nos temps forts. Il ne faut pas que cela devienne récurrent … ».

Menant assez largement au tableau d’affichage à l’heure des citrons (17 à 3), les Niortais se sont relâchés au fil de la seconde période pour la perdre 12 à 7. Hagetmau est même revenu dans les clous (50e minute) à sept longueurs du Stade Niortais tout en appuyant là où cela faisait très mal et sans lâcher jusqu’au coup de sifflet final, comme en témoigne le dernier essai pointé dans les arrêts de jeu.

Bref, retenons la victoire et tentons d’envisager l’avenir avec plus de sérénité… nous imaginons par-là les idées et les conclusions trottant dans les têtes des techniciens.

REACTIONS D’APRES MATCH

Rémi Lescamel (co-entraineur du Stade Niortais) : « Ne cachons pas que nous sommes satisfaits des résultats et des victoires (Première et Réserve). Nous restons néanmoins frustrés par rapport à notre mise en place. Le point bonus offensif nous manque et la déception du déroulement des débats est présente».

Romain Chauvet (arrière du Stade Niortais) : « La phase retour sera compliquée. Nous l’avons compris après Nafarroa et aujourd’hui. Nous nous mettons seuls dans le jus, à défaut de scorer sur nos temps forts. Pour moi, avec un terrain lourd, cela n’a pas été simple à gérer sur le plan physique après une absence prolongée de six mois ».

Clément Kesteman (pilier et capitaine du Stade Niortais) : « Notre objectif de rester invaincus à domicile est toujours d’actualité avec cette victoire acquise dans la douleur. Dans l’ensemble, nous demeurons confiants. Nous devons nous adapter aux conditions difficiles sur des terrains lourds peu propices à notre jeu de mouvement et générateurs de fatigue ».

Olivier Toulouse (co entraineur d’Hagetmau) : « Copie conforme du match aller, nous sommes déçus de repartir avec zéro point. Une somme de petits détails nous coûte cher. J’espère que cette perte d’au moins un point que nous imaginions en seconde période vu l’engagement mis par mes garçons, ne va pas mettre en péril notre qualification. Il est très frustrant de rouler huit heures en bus (aller-retour) et de repartir sans rien… »

L’ECOLE DE RUGBY

Les deux présidents à la tête de l’Ecole de Rugby, Olivier Garault et Olivier Larrouy, se font les portes paroles pour remercier tous les supporters installés dans les tribunes dimanche pour leur générosité. En effet, ils sont nombreux à avoir répondu favorablement à l’attente des jeunes pousses en charge de vendre des gâteaux à la mi-temps de l’équipe première.

Un pactole de 208 euros a été récolté, ce qui devrait permettre le financement d’un petit déplacement en bus ou d’un équipement sportif pour l’Ecole. Le tout complété par la poursuite de la vente de quelques calendriers pour une somme d’environ 100 euros supplémentaires.

De plus, ils étaient facilement identifiables dans leur toute nouvelle tenue à l’effigie et aux couleurs du Stade Niortais. Cette dotation qui avait eu lieu la veille avec un sac à dos a été financé en partie par des partenaires bienfaiteurs.

RESULTATS

Les Moins de 16 Ans pour le compte du championnat Teulières A ont été battus par leurs homologues de Cognac sur le score de 17 à 5. Ils occupent la 5e place de leur poule avec 13 points.

Les Moins de 18 Ans, dans le cadre du championnat Balandrade,  ont largement et facilement vaincu l’équipe de Cognac certes affaiblie par de nombreuses absences sur le score sans appel de 52 à 0. Ils se classent 4e de la poule avec 17 points.

Les Moins de 16 Ans de l’entente Niort Chauray,  en championnat Philipponeau se déplaçaient à Cholet. Ils sont revenus avec la victoire 23 à 15.

Les Moins de 18 Ans, également de l’Entente, ont eux aussi dominé Cholet sur un score plus étroit en leur faveur de 15 à 5.

LES ANCIENS

L’Association des Anciens organise Vendredi soir 29 Janvier 2016 son traditionnel concours de Belote, inscriptions à partir de 19 :30 au club house stade Espinassou. Tous les ans de nombreuses doublettes s’opposent et « se fende le cœur » à coups de carte très déterminés afin de glaner un maximum de points. Le président Alain Rouvreau se félicite du succès de cet évènement qui rassemble aussi bien des sympathisants, des joueurs, des dirigeants, voire des supporters. Tous les participants sont récompensés. A vous de jouer…

                                                       Rugbystiquement, en attendant la suite….                                                                                           

                                                                                          Eric Massounie

VISITES depuis octobre 2014

1.png0.png1.png3.png1.png4.png
Aujourd'hui159
Cette semaine374
Ce mois1903
Total101314