rire

ECHOS STADISTES n°17 2015-2016

ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES    (N° 17)

SAISON 2015 – 2016

UNE BELLE FESSEE

Tout le monde s’imaginait la longue coupure de fin d’année comme …salvatrice.

Sur le plan humain, elle l’a été puisqu’elle a permis à un grand nombre de blessés et d’absents lors du dernier acte 2016 de revenir dans le groupe. Ainsi Samuel Boissinot, Joachim Fraudeau, Pierre Brunet et Thomas Carrère reviennent. Seuls Rémi Lebrequier (entorse d’un genou) et la capitaine Jerry Lee Bernard (également en délicatesse avec un genou) sont au repos. Abbes Kerfani sera absent ayant consulté un chirurgien suite à une douleur au ménisque.

Mais en partant Samedi dernier aux alentours de 11 heures du stade Espinassou, les joueurs des deux équipes Séniors et leur encadrement n’imaginaient pas le scénario joué par leurs adversaires de Nafarroa du côté de Saint Jean Pied de Port. Si le voyage de plusieurs heures a coulé tranquillement entre musique, vidéo et parties de cartes dans le bus et si la nuit fut calme, à partir de 13 :30 pour la Réserve et de 15 :00 pour la Première le lendemain dimanche, ce ne fut pas « la même limonade ».

Quelle fessée les locaux ont mis à leurs hôtes. Voilà deux défaites qui « piquent un peu » et font mal à la tête. Pourtant, les Niortais étaient prévenus suite au succès de Nafarroa face à Arcachon lors de la dernière journée de la phase Aller. Il fallait bien se douter que dans cette dynamique, les Basques n’envisageaient que la victoire…toutefois pas avec une telle ampleur. Ils sont maintenant les seuls à avoir vaincu les deux premiers de la poule, certes sur leurs terres. «  Nous allons défier une équipe solide et difficile à manœuvrer chez elle. Nous nous devons d’être à la hauteur sachant leur désir de faire tomber le leader. C’est le match piège par excellence », soulignait Rémi Lescamel. « Cette phase retour est un nouveau départ. Il est primordial de repartir sur du positif pour ce second acte plein d’indécisions ».

UNE PREPARATION TRONQUEE

Au crédit des Niortais, il convient de noter que les arrêtés rendus par la Municipalité Niortaise sur les trois dernières semaines interdisant l’accès aux terrains, même d’entraînement, n’ont pas rendu la tâche facile aux entraîneurs. La reprise et la préparation de ce match fut très aléatoire. L’utilisation du terrain synthétique de la Venise Verte, une fois par semaine et sur un créneau assez court, n’a pas autorisé des séances en opposition comme elles se font sur une aire naturelle. De la salle de musculation aux courses de fond avec répétitions sur bitume des lancements de jeu, il est un fait que cela complique les choses.

Donc concevoir dans ce contexte la défaite, oui…mais sur le score de 34 à 13 (surtout quatre essais à un) pour la Première et un sec 21 à 0 pour la Réserve, il va de soi que tout l’encadrement technique et les dirigeants face un peu la grimace.

De plus, cette semaine est identique aux précédentes avec une approche de match toujours sur un mode dégradé. Cette fois, l’avantage du terrain permet d’afficher un peu plus d’optimisme. Attention toutefois car la venue d’Hagetmau (fraîchement 4e de poule), dernier vainqueur d’Arcachon, ne s’en laissera certainement pas compter et ne se présentera pas en victime, sûrement avec un esprit de revanche par rapport au match aller.

D’ailleurs grâce à ce succès des Landais et cette troisième défaite des joueurs du Bassin, l’écart demeure … tout en fondant comme neige au soleil avec des poursuivants qui commencent à pointer leur nez. N’est-ce pas Saint Jean d’Angély (chez qui les Niortais vont prochainement se déplacer) et Hagetmau ? L’écart que nous pouvions croire définitif ne l’ait plus vraiment avec le calendrier qui se profile.

La venue d’Hagetmau devient importante dans la perspective de cette première place de poule que visent les hommes du président Bernard Aroldi. Il ne faut plus se louper, surtout à Espinassou où les joueurs se sont fixés comme objectif de rester invaincus.

REACTIONS D’APRES MATCH

Sébastien Morel (co-entraineur du Stade Niortais) : « C’est une belle déculottée. La victoire de Nafarroa ne souffre d’aucune critique tellement nous sommes passés à travers  dans l’engagement et dans l’envie. Malgré le terrain lourd ralentissant le jeu, nous pouvions faire quelque chose et revenir avec des points. Trop de fautes commises avec des essais au bout… Voilà la différence. Il est impératif de descendre de notre nuage. Nous avions tout fait pour prévenir les joueurs. La préparation de ce match n’a pas été optimale suite à l’interdiction des terrains. Nous devons travailler et retrouver nos fondamentaux ».

L’ECOLE DE RUGBY

Dimanche prochain, pour le compte de la seconde journée des matchs retour, la logistique se voit confier à l’Ecole de Rugby. Une quinzaine de bénévoles a déjà répondu à la demande des dirigeants pour assurer le service des repas d’avant match (Jean-Phi, Lili, Sylvette et Manu Gelin), au bar du club house (les 2 Olivier, présidents de l’EDR, l’ambiance promet d’être bonne), à la buvette « Blacky », proche de la tribune d’Honneur (Guilhem Larrieu, Jérôme Pouzet, Humberto et Philippe Soulet, là aussi chaude ambiance assurée), pour accompagner les enfants dans la vente de gâteaux (Estelle, Maud, Lolotte et Coco Brescia). Tous se reconnaîtront.

En effet, la particularité sera cette proposition contre petite monnaie trébuchante tombant dans l’escarcelle de l’Ecole de Rugby, de l’achat de gâteaux offerts par la société HMC, traiteur sur le site de Bessines, avec en projet un transfert vers l’Acclameur (avenue de Limoges). Celle-ci est cogérée par Mathieu Dekein (fils de Joël) et son épouse Isabelle. Ils proposent l’organisation de tout type de manifestations (séminaires, mariages, communion, réveillons,…) mais aussi plats à emporter. Vous pouvez d’ailleurs vous faire une idée visuelle des différents produits en passant au stand sous les Halles de Niort.

Samedi matin, à défaut de terrains suite aux arrêtés municipaux, le déroulement de l’entrainement des Jeunes a été chamboulé. Si les Moins de 6 Ans et de 8 Ans ont pris leurs quartiers d’hiver à la Salle IMS, les autres catégories continuent de se former en extérieur.

Ainsi certains ont chaussé leurs tennis pour pratiquer la course autour des infrastructures du Stade Niortais. D’autres ont pris l’initiative, vêtus de rouge et blanc (tenue de match), pour aller vendre des calendriers aux Halles niortaises en plain marché. Les dividendes de la petite recette pourront financer la location d’un bus pour un prochain déplacement.

Egalement Samedi dernier, dans l’après-midi, bien installés dans une salle de la MACIF, tous les Jeunes ont pu déguster la traditionnelle « galette des rois » offerte par l’Amicale des Anciens. De nombreuses couronnes ont coiffé les petites têtes blondes présentent à cette manifestation au cours de laquelle le président des Zaba’s Boys, Alain Rouvreau, a remis un chèque de 1 500€ en soutien à l’Ecole de Rugby. Ils ont même eu la surprise d’un spectacle de magie assuré de main de maître par Benjamin, un parent d’un licencié chez les moins de 6 Ans. Il en a fait maintenant sa profession. Pour avoir ses coordonnées, vous pouvez vous adresser au secrétariat de l’Ecole de Rugby, par exemple pour les anniversaires de vos enfants…

RESULTATS

De leurs côtés, les Moins de 14 Ans ont participé à la première journée du Challenge Fédérale Grand Ouest à Vierzon. Après avoir battu en match de poule leurs homologues  d’Orléans et Poitiers pour terminer premier, ils ont perdu l’après-midi en finale contre une solide et revancharde équipe de Soyaux-Angoulême.

Les Moins de 16 Ans en déplacement à Puilboreau pour le compte du championnat Teulières A sont revenus vainqueurs sur le score de 14 à 12. Ils occupent la 5e place de leur poule avec 13 points.

Les Moins de 18 Ans, dans le cadre du championnat Balandrade,  ont également gagné face à Puilboreau avec la manière sans être trop inquiétés 33 à 13. Ils se classent 4e de la poule avec 17 points.

Les Moins de 16 Ans de l’entente Niort Chauray, soit le RCN XV ont vu leur opposition face à Saumur remise à une date ultérieure en championnat Philipponeau.

LES ANCIENS

Nous vous invitons d’ores et déjà à cocher sur votre calendrier la date du Vendredi 29 Janvier 2016. Lors de la soirée, à partir de 20 :30, les Anciens du Stade Niortais, les Zaba’s Boys, organisent leur traditionnel concours de belotte au club House (à Espinassou). De nombreux lots sont mis en jeu et devraient récompenser tous les participants. Vous pourrez bénéficier du bar pour vous désaltérer au terme de chaque partie de cartes « pagnolesques » et vous nourrir des crêpes ou de sandwichs pour reprendre des forces. Venez nombreux…le succès de cette manifestation n’appartient qu’à vous.

                                                       Rugbystiquement, en attendant la suite….                                                                                           

                                                                                          Eric Massounie

VISITES depuis octobre 2014

1.png0.png1.png3.png1.png4.png
Aujourd'hui159
Cette semaine374
Ce mois1903
Total101314