rire

ECHOS STADISTES n°13 2015-2016

ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES – ÉCHOS STADISTES    (N° 13)

SAISON 2015 - 2016

LE RENDEZ-VOUS

Le déplacement dans le Bassin d’Arcachon est devenu pour le Stade Niortais, Dirigeants, Entraineurs et Joueurs, le grand rendez-vous de cette fin de phase « aller ». Dotée d’une belle série de victoires, sept à suivre depuis le début du championnat, l’équipe du Stade Niortais se voit affronter un adversaire qui n’a subi de son côté qu’une seule défaite quinze jours plus tôt à Morlaàs.

« Nous nous étions donnés comme objectif d’arriver à ce déplacement à Arcachon invaincus. Le contrat est bien rempli ce qui pose de la pression sur les épaules de notre adversaire. Notre souci majeur outre s’étalonner enfin, est de produire un bon match et éventuellement de revenir avec quelque chose sur le plan comptable », ambitionne Rémi LESCAMEL.

Pour son collègue de banc, Sébastien MOREL, «nous avons la certitude d’avoir les arguments pour tenir tête à cette équipe qui s’est bien reprise à la suite de son premier revers».

Après avoir visionné quelques morceaux de rencontres disputées par Arcachon, l’analyse des paramètres techniques utilisés autorise l’encadrement à se faire une idée de ce qui attend son groupe. «S’appuyant sur une excellente troisième ligne, cette équipe envoie beaucoup de jeu, surtout à domicile», retient Rémi. «Nous avons quant à nous à assumer notre statut. Les joueurs sûrs de leur rugby et sereins, notre préparation s’est articulée sur de la récupération et sur les détails».

Sébastien appuie cette préparation par le fait que « nous allons donner une bonne réplique à Arcachon à travers notre jeu qui alterne la pression et la gestion. Evitons de mettre trop souvent le ballon au sol car le ralentissement du jeu ne nous convient pas. L’enchaînement des actions nous est plus bénéfique. Cela devrait donner une belle rencontre ».

Le capitaine Jerry Lee BERNARD est laissé au repos de par une douleur au genou. Le demi de mêlée Timothée DIGOUT souffre d’une contracture d’où la première titularisation du sud-africain Christiaan ERASMUS à ce poste. Enfin, Romain Chauvet fait son retour dans le groupe suite à une longue absence, tout comme Abbès KHERFANI de retour de la sélection tunisienne et d’une semaine de répit.

UN DE CHUTE

Malgré toutes ces bonnes dispositions, le Stade Niortais revient bredouille de son déplacement du Bassin d’Arcachon et du match disputé sur le terrain de La Teste de Buch. Les Stadistes sont même pris à froid par un essai encaissé dès la quatrième minute, pour arriver à la mi-temps sans inscrire le moindre point, avec un 13 à 0 sec. Au terme de ce premier acte de haute qualité et dominé par les locaux, les hommes du duo LESCAMEL-MOREL ont fait le dos rond.

A l’heure de jeu, les « Rouges et Blancs » reviennent dans la partie en inscrivant à suivre un essai transformé et une pénalité, avec l’espoir de victoire, le «planchot» affichant alors le score de 19 à 10 pour Arcachon. Mais, c’est le moment choisi par les Girondins pour accélérer et porter l’estocade. Sur une dernière action de grande envergure, ils scellent le sort de la partie en pointant un troisième essai entre les perches. La messe est dite…pour le Stade Niortais qui subit sa première défaite au huitième acte du championnat 2015-2016.

REACTIONS

Rémi LESCAMEL (co-entraîneur du Stade Niortais) : «Tel le corbeau, nous nous sommes vus trop beaux. Malgré notre travail de la semaine, nous n’avons pas mis les bons ingrédients pour s’affirmer dans ce match. Reconnaissons que nous avons pris une bonne leçon de rugby, surtout lors de la première mi-temps. Nous avons passé notre temps à subir le jeu adverse. Le plus décevant est que nous ne semblons pas avoir eu l’envie suffisante dans l’affrontement. Et sans aller au combat, tu t’exposes… Appuyons nous sur ce revers pour activer quelques leviers… tout en rendant hommage à cette excellente équipe d’Arcachon».

CHAMPIONNAT FEDERALE 2

Si nous analysons les classements des poules de cette division, nous pouvons remarquer qu’il ne reste plus que 2 équipes ayant eu l’occasion de réaliser un «grand chelem» avec huit victoires au compteur : Nantes (poule 1 avec 37 points dont 5 bonus « offensif ») et Saint Sulpice sur Lèze, petite commune de 2 000 habitants (avec 35 points dont 3 bonus « offensif »).

Seul un troisième larron demeure invaincu au sein de la poule 2. Il s’agit de Montluçon auteur de 7 victoires conjuguées d’un match nul (pour 34 points dont 4 bonus « Offensif »).

Le Stade Niortais battu à Arcachon a donc quitté les premiers rangs de ce niveau fédéral, tout en demeurant premier de sa poule à égalité de points avec son adversaire du jour (32 points).

LA FEDERALE B

L’équipe de Lionel POQUE et Jérôme GUILLET semble démontrer qu’elle est plus à l’aise à l’extérieur qu’à domicile. Après le revers subi à Espinassou dimanche dernier face à Morlaàs, voilà qu’elle revient d’Arcachon avec la victoire et sans bafouiller sur le score de 20 à 10. Auteurs d’une belle prestation, les Niortais se recalent ainsi à la quatrième place de leur poule avec 25 points pour au global 5 succès et 3 défaites (+ 5 points de bonus). Ils sont maintenant devancés par Lormont et Peyrehorade installés tous deux sur le fauteuil de « leader » avec 34 points, suivi de Morlaàs avec 27 unités.

Dimanche prochain, la venue d’un des deux premiers, Peyrehorade, sera un vrai test pour un match référence et surtout se présenter comme le tombeur d’une des deux équipes toujours invaincues (avec Lormont). A en croire le résultat de dimanche dernier, les Jeunes ont maintenant atteint un niveau de maturité pour atteindre cet objectif.

RESULTATS

A La Rochelle, quatre jeunes filles du groupe féminin section Rugby du Stade Niortais ont particulièrement brillé. Elles ont réussi la performance de terminer à la seconde place de la deuxième phase régionale du Challenge Orange.

Avec le total de 175 points, elles terminent derrière leurs homologues des Charentes Maritimes avec 192 points sur 6 équipes engagées.

Ainsi, Estelle MADIER – Lola VEBER – Camille MOREAU – Armelle CHEVOLEAU accèdent à la finale du secteur qui se déroulera à Brive La Gaillarde (Corrèze) le 19 décembre 2015 sous la coupe de Christophe GRIS et Mathieu ZDAN.

En déplacement à Saint Nazaire, les Moins de de 16 ans en championnat Teulières A encadrés par Jean Pierre DEKEIN et Nicolas HELIS se sont inclinés sur le score de 29 à 7. Ils occupent la 5e place de leur poule avec 9 points. Dans la foulée, les Moins de 18 ans en championnat Balandrade et encadrés par Thierry DUFERMIER et Alain BARRE ont subi le même sort avec une défaite 27 à 5. Quatrièmes de leur poule, ils comptabilisent 12 points.

A Chauray, l’entente Niort-Chauray sous l’appellation RCN XV a joué une double confrontation contre le club voisin de Parthenay, les Moins de 16 ans en championnat Teulières B entraînés par Cyril MATHE et Vincent PEROCHON se sont inclinés lourdement 33 à 10. Ils se positionnent au quatrième rang de leur poule avec 14 points. Enfin, les Moins de 18 ans éduqués par Alain LEBRAS et Michel REREAU en championnat Philipponeau ont été les seuls à glaner une victoire face à leurs copains du SAP 17 à 15. Ils sont d’ailleurs les mieux classés occupant une place de second avec 19 points.

DERNIER RENDEZ-VOUS DE L’ANNEE A ESPINASSOU pour le compte de la neuvième journée de Championnat FEDERALE2 contre PEYREHOARDEVENEZ NOMBREUX ENCOURAGER LE STADE NIORTAIS (matchs à 13 :30 et 15 :00) DIMANCHE 13 DECEMBRE 2015.

                                                                      Rugbystiquement, en attendant la suite….                                                                                         

                                                                                         Eric Massounie

VISITES depuis octobre 2014

1.png0.png1.png3.png1.png7.png
Aujourd'hui162
Cette semaine377
Ce mois1906
Total101317